24.09.2020

Conférence de presse avec Mme Lenert

Le Large Scale Testing 1.0 est terminé depuis environ 10 jours. Avec la rentrée scolaire, la nouvelle phase a commencé : Large Scale Testing 2.0.
De cette manière, les personnes qui ne présentent aucun symptôme peuvent être identifiées. Il ne s'agit pas d'une nouvelle stratégie, la dernière a été adaptée. Nous savons donc où le virus se trouve. Les tests effectués dans les stations d'épuration montrent également où le virus se trouve.  
Grâce au traçage, les contacts peuvent être identifiés rapidement et ils peuvent réagir plus vite.
Il est également possible de faire des tests sur place si nécessaire. Il existe un groupe mobile qui conduit un bus avec une stratégie de test intégrée. De cette façon, on peut atteindre un plus grand nombre de personnes, y compris les maisons de retraite, par exemple.
Nouveau : les tests sérologiques, c'est-à-dire les tests sanguins, sont désormais également possibles.
Les zones qui sont souvent en contact avec des personnes vulnérables sont davantage testées. Les jeunes de l'enseignement secondaire sont également testés plus régulièrement. Le personnel de Luxair aura également davantage de possibilités de se faire tester.
La Belgique a inscrit le Luxembourg sur la liste rouge (zone à risque).

Procédure du Large Scale Testing:
D'abord, vous recevez une invitation. L'invitation n'est valable que pendant deux semaines. Vous ne pouvez pas demander une prolongation.
Heures d'ouverture des centres:
Du lundi au jeudi : 7h00-19h00
Vendredi : 7h00-21h00
Samedi : 8:00-15:00
Fermé le dimanche
La station du Findel est ouverte tous les jours de 9h30 à 0h00.  

Il est très important que le ministère de la santé reçoive les informations, alors n'hésitez pas à vous faire tester lorsque vous recevez une invitation.
Il n'est plus nécessaire de faire un test par le nez, un prélèvement de gorge peut également être effectué. Il est tout aussi fiable.
Sur Covid19.lu, il y a beaucoup d'informations que vous pouvez lire.
Si vous vous sentez malade, veuillez contacter le médecin immédiatement - n'attendez pas d'être invité.

23.09.2020

Conférence de Presse avec Mr. Bettel et Mme. Lenert

https://www.youtube.com/watch?v=nTA133HU5Fg

Ces derniers jours, les chiffres ont augmenté, non seulement au Luxembourg, mais aussi dans le monde entier.

Les mesures d'hygiène au Luxembourg restent les mêmes, il est très important que nous les respections. Ils doivent également être respectés dans les écoles.

Les causes de nombreuses nouvelles infections :

Après l'été, la vie est redevenue plus normale, ce qui signifie que les gens ont plus de contacts avec d'autres personnes.

Le retour de vacances est également une raison. Un tiers des nouvelles infections sont dues à cette raison. Cela s'est produit dans la sphère privée.

Il y a encore beaucoup de tests, et le traçage fonctionne encore très bien.

Il est également important, lorsque nous invitons des personnes chez nous, que nous suivions les mesures. Les contacts doivent être limités autant que possible. Ainsi, vous pouvez vous rappeler avec qui vous étiez en contact si vous avez été testé positif.

Important : TOUT le monde peut être infecté, personne n'est immunisé contre le virus corona - même pas les jeunes.

Le nombre de nouvelles infections est très élevé, il n'y a donc pas de relâchement.

Au cours des 7 derniers jours, 662 nouvelles infections ont été constatées.

Au Luxembourg, il y a 147 nouvelles infections pour 100 000 habitants.

L'âge moyen des personnes nouvellement infectées est de 33,4 ans.

Qu'est-ce qui a changé ?

Si une personne a été infectée par le coronavirus, elle devait être mise en isolement pendant 14 jours. Maintenant, cela a changé et elle ne doit plus être isolée que pendant dix jours.
Si une personne a été en contact avec une personne dont le test était positif, elle devait faire un test corona au bout de 5 jours. Cela a changé : Maintenant, la personne doit faire le test après 6 jours, si le test est négatif, la personne ne doit plus être en quarantaine.

Tout le monde doit être prudent. Si une personne se sent malade, elle doit aller chez le médecin et rester à la maison jusqu'à ce qu'on sache de quelle maladie il s'agit.

Les personnes qui souffrent d'un handicap ou d'une maladie peuvent contacter le médecin et lui demander s'il est possible qu'elles ne portent pas de masque. Le médecin décidera alors et rédigera un certificat.

 

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

22.08.2020

 

Conférence de presse avec Mme Lenert :

La semaine dernière, 94100 tests ont été effectués et 684 personnes ont été testées positives.

La semaine dernière, 13 % des infections ont été détectées par des tests à grande échelle.

La semaine dernière, l'âge moyen des personnes infectées était de 35,5 ans.

Actuellement, 2165 personnes sont en quarantaine.

Les tests pour pouvoir effectuer le voyage prévu ont été partiellement effectués, mais tous les citoyens ne peuvent probablement pas être satisfaits car cela représente beaucoup de travail. On doit peut-être contacter un centre de test et payer le test.

On peut être infecté partout. On doit faire attention aux mesures de sécurité, comme garder la distance, porter des masques. Si on ne les suit pas, on peut recevoir une amende.

 

19.07.2020

 

Conférence de presse avec M. Bettel et Mme Lenert :

Nous devons être plus vigilants au Luxembourg afin que le nombre de personnes nouvellement infectées diminue à nouveau.

À partir d'aujourd'hui, un maximum de 10 personnes peuvent être reçues à domicile. Peu importe que vous soyez à l'intérieur ou à l'extérieur, vous n'êtes autorisé à recevoir la visite que de dix personnes au maximum.

Les personnes qui ne respectent pas les règles peuvent être sanctionnées. La police contrôlera à nouveau davantage.

Tout le monde doit porter un masque et garder ses distances.

La recherche des personnes susceptibles d'être infectées (recherche des contacts) atteint ses limites, car il y a trop de nouvelles personnes infectées.

Si une personne est mise en quarantaine, il faut s'y tenir. La nouvelle loi vous permet désormais d'être puni pour cela.

Les magasins, les restaurants et les bars peuvent rester ouverts. Mais on doit faire preuve de responsabilité envers les autres et suivre les règles de sécurité.

Si les chiffres continuent d'augmenter, les restrictions doivent être à nouveau renforcées.

Pour l'instant, les hôpitaux peuvent toutefois encore s'en charger.

Il est possible qu'une application de traçage arrive au Luxembourg dans le futur.

 

Conference de presse 15 juillet 2020 - 14h
Xavier Bettel - Premier ministre
Paulette Lenert- Ministre de la santé


Il y a beaucoup de nouvelles infections au Luxembourg. Il y a un lien avec les nombreux tests qui sont effectués en ce moment. Les chiffres sont en augmentation depuis le début des mesures d'assouplissement. Les chiffres sont inquiétants et détermineront les mesures qui seront décidées dans les prochains jours. Il faudra attendre le week-end pour que des experts examinent les chiffres actuels.
Les différents ministres luxembourgeois échangent leurs points de vue avec les ministres étrangers pour expliquer pourquoi il y a tant de tests au Luxembourg et pourquoi les chiffres sont élevés. Au Luxembourg, les personnes qui vivent au Luxembourg sont testées et les personnes qui travaillent au Luxembourg mais qui n'habitent pas ici sont testées.
Stratégie : Il y a encore beaucoup de tests à faire. Une fois que les personnes ont été testées positives, on tente de retrouver les autres personnes avec lesquelles elles ont été en contact. Ces personnes sont ensuite mises en quarantaine. De cette manière, la chaîne de transmission est interrompue et la population est protégée. Il est donc également très important de poursuivre les tests. Grâce aux nombreux tests, le taux de mortalité au Luxembourg a pu être maintenu à un niveau bas par rapport aux autres pays.
L'objectif est de ne pas surcharger le système de santé.
Demain, la Chambre des députés votera la nouvelle loi Covid. Il y aura des restrictions dans le secteur privé.
Les règles générales (garder ses distances, porter un masque, ...) continueront à s'appliquer dans les lieux publics et privés.
La plupart des infections par le virus ont lieu à la maison car les gens ne gardent pas leurs distances. Si possible, vous devez noter les personnes avec lesquelles vous avez été en contact. Il est alors plus facile à comprendre par la suite. Au cours de la semaine dernière, 2000 contacts avec des personnes infectées ont pu être retracés.
L'âge moyen des personnes actuellement infectées est de 35 ans.
Les personnes qui présentent des symptômes et les personnes qui reçoivent une invitation à passer le test par courrier doivent d'abord être testées.  Certains laboratoires ont déclaré qu'ils ne testeraient que les patients qui ont une ordonnance de leur médecin. Si des personnes ont réservé un voyage et ont donc besoin d'un certificat attestant qu'elles sont négatives, elles peuvent également être testées.


Depuis le début des mesures d'assouplissement, 282 000 tests ont été effectués. 66% de ces tests étaient des tests dits à grande échelle (invitation par lettre). Parmi ces tests, seuls 15 % se sont révélés positifs au virus.
23 fois des entreprises ont été sanctionnées, par exemple parce que les clients des restaurants étaient debout et non assis. Six fois, des entreprises ont été prises à plusieurs reprises pour ne pas avoir respecté les règles. Ils ont dû payer jusqu'à 8000 euros d'amende.


Puis-je encore traverser les frontières de l'Allemagne et de la Belgique ?
Les ministres ont des contacts avec les pays étrangers. Ce n'est pas tout à fait clair pour l'instant. Il a été promis que les frontières ne se refermeraient pas. Les navetteurs devraient toujours pouvoir franchir les frontières sans problème. Il faut désormais éviter de faire des voyages en Allemagne ou en Belgique. Des informations plus détaillées seront fournies ultérieurement.
App. de traçage
Aucun détail sur la date ou le moment où une telle application sera lancée.


Existe-t-il des informations plus détaillées sur les personnes actuellement hospitalisées ?
Non.


Si la nouvelle loi Covid impose des restrictions, comment cela sera-t-il vérifié ?
Vous ne pouvez pas tout vérifier, même pas la police. Mais la plupart des gens respectent les règles lorsque la loi les y oblige.

 

https://www.youtube.com/watch?v=5sCMLnFUaNY

15.05.2020

Conférence de presse avec Claude Meisch :

 

A partir de 7h00, une surveillance aura lieu dans la cour de l'école par 2 professeurs. Il est destiné aux parents qui doivent commencer à travailler plus tôt que 8:00. 

La scolarisation des enfants à la maison s'est en fait bien passée jusqu'à présent, mais il est toujours important que les écoles rouvrent sous réserve des précautions que les communes sont en train de mettre en place.

Le cycle 1 et les centres de compétences vont rouvrir car ils craignent que les enfants ne perdent trop d'éducation et que le trou éducatif ne devienne trop grand.

Les enfants ont besoin de l'école et des autres enfants, car cela fait partie de la vie d'un enfant.

La précoce est facultative, ce qui signifie que ces enfants ne sont pas obligés d'aller à l'école.

Les enfants de moins de 6 ans ne doivent pas porter de masque. Les enfants de moins de 2 ans ne sont pas autorisés à porter un masque.

La classe est divisée au cycle 1 et ces groupes ne sont pas mélangés à aucun moment. Les classes ne seront pas mélangées dans les structures à l'après-midi. Ils sont toujours dans le même groupe. Il est important que les enseignants enseignent bien aux enfants la nouvelle situation et les enseignants reçoivent du matériel pédagogique du ministère pour les aider. Il faut beaucoup sortir avec la classe, car à l'air libre, le virus se propage moins.

Les aires de jeux ouvriront dans les cours d'école entre 8h00 et 16h00 sous la supervision des enseignants ou des éducateurs.

Bien entendu, le matériel de l'école doit être nettoyé plus souvent et le ministère envoie également des informations/directives aux enseignants.

Les crèches peuvent encore accueillir la moitié de la capacité d'accueil normale. Cela signifie que différents parents se verront refuser l'inscription de leur enfant à la crèche. Ainsi, l'un des parents d'un enfant de moins de 4 ans jusqu'au 25 mai peut demander le congé pour raisons familiales jusqu'au 15 juillet 2020.

Les centres de compétence rouvriront également le 25 mai. De toute façon, il n'y a que de petites classes ici et ils essaient de mettre en place et de maintenir les différentes mesures d'hygiène au mieux. Grâce aux petits groupes, les enfants peuvent aller à l'école normalement chaque semaine. Les enfants ne doivent porter un masque que s’ils peuvent le mettre et l'enlever leur-même. Toutefois, cela ne s'applique que dans les centres de compétence.

Dans les centres de compétence, la nourriture est distribuée par le biais d'un "Frupstuut" (sachet de nourriture) ou des aliments "spéciaux" sont préparés pour les enfants qui en ont besoin.

Si les enfants sont des patients à risque (avec un certificat du médecin), ils ne sont bien sûr pas obligés d'aller à l'école.

Si possible, les centres de compétence fourniront une surveillance jusqu'au soir. Si cela n'est pas possible, les parents peuvent demander le "congé pour raisons familiales".

Vous devez continuer à être solidaire et flexible afin qu'il y ait une bonne "rentrée".

Les „Dagesmammen“ peuvent reprendre le travail le 25 mai, mais avec une capacité maximale de 5 enfants.

Les aires de jeux situées à l'extérieur de la cour d'école resteront fermées.

 

08.05.2020

Conférence de presse avec François Bausch et Philippe Schrantz :

 

François Bausch :

Le contrôle de la distance de 2 mètres et le port du masque sont très importants.

L'organisation d'une fête n'est pas autorisée. On peut se réunir dans un espace public avec un maximum de 20 personnes, mais uniquement dans le respect des règles sanitaire.

On peut se réunir à domicile avec un maximum de 6 autres personnes aussi sous condition des rügles sanitaire.

Le port du masque est obligatoire dans les transports publics et dans les magasins, sinon cela coûte une amende de 145 euros.

 

Philippe Schrantz :

La police est là pour vérifier les règles sanitaires.

Bien entendu, la police est également active dans ses fonctions normales telles que la lutte contre la criminalité, le contrôle de la circulation, etc.

Il y a eu environ 6000 contrôles au cours des derniers mois et 2000 protocoles ont été distribués aux personnes qui n'ont pas respecté les règles sanitaire.

Cependant, la police est très satisfaite du comportement des citoyens au cours des dernières semaines. Ces dernières semaines, la police a essayé de parler d'abord aux citoyens et de ne les punir que si la personne n'a pas fait preuve de perspicacité.

Plus de liberté signifie aussi plus de responsabilité personnelle. Il faut respecter les règles, même si l'on peut se rencontrer maintenant ou aller acheter dans les magasins.

 

3 éléments qui sont particulièrement observés par la police :

-le port de masques

-règle de la distance

-s'assurer que pas plus de 20 personnes se rencontrent en public / 6 personnes se rencontrent à la maison

 

Ces règles seront sanctionnées de manière cohérente et les gens ne seront pas informés des règles avant.

La police n'est pas autorisée à pénétrer dans une maison privée, mais elle dispose d'autres moyens pour déterminer s'il y a plus de 6 personnes dans la maison. Si c'est le cas, cela sera transmis au système judiciaire. 

Sur le site www.etat.lu, vous trouverez des réponses à diverses questions sur ce qui est autorisé et ce qui ne l'est pas.

 

 

08.05.2020

Conférence de presse avec Dan Kersch :

 

Il y a 32 sports qui sont à nouveau autorisés en plein air, mais seulement sous certaines règles strictes.

Les sports de contact ne sont pas encore autorisés comme le "karaté, le judo,...".

Les piscines restent fermées. Il n'y a pas de concours pour le moment. Il n'y aura pas de spectateurs et les vestiaires et les douches resteront fermés. La règle de la distance doit être respectée.

La première priorité est de protéger la santé des athlètes.

Le lycée sportif reprendra un programme sportif à partir du 18 mai. C'est le seul lycée qui est autorisé à le faire et uniquement selon des règles de sécurité fixes. Toutefois, aucun étudiant ne sera obligé de le faire. Les athlètes seront alors autorisés à s'entraîner après les heures de cours officielles.

Si un club sportif ne veut pas ouvrir ses installations sportives parce qu'il craint que les athlètes se mettent en danger, c'est leur décision, car le ministère laisse le choix aux propriétaires des clubs sportifs et aux propriétaires des installations sportives.

Il y a 25 athlètes de haut niveau qui peuvent s'entrainer dans la Coque. Mais il y a aussi des règles très strictes.

Les centres de fitness restent toujours fermés, mais ils peuvent demander une aide financière jusqu'à ce que les temps difficiles soient passés.

Vous pouvez découvrir sur Internet les règles à suivre dans votre sport préféré. Le golf est à nouveau autorisé parce qu'il se joue en plein air, mais les règles de distance s'appliquent ici aussi.

 

05.05.2020

Conférence de presse avec Claude Meisch et Emile Eischer (Syvicol) :

 

Claude Meisch:

Il est important que l'école recommence à l'école primaire. L'État, le Syvicol (syndicat des communes) et la FEDAS (communauté des éducateurs) ont bien travaillé ensemble.

Chaque élève peut retourner à l'école à partir du 25 mai.

L'accent sera mis sur les contenus les plus importants des différents cours scolaires. Il existe également un système d'évaluation spécial qui permet de vérifier quel élève a terminé l'année scolaire et qui doit la répéter. Les enfants ont besoin de l'école mais aussi des contacts sociaux.

Il existe des semaines de pratique (semaine B) et des semaines d'enseignement (semaine A).

Dans la semaine A, il y a des cours le matin de 8h00 à 13h00, où l'on apprend de nouveaux contenus. Cependant, il peut y avoir des différences d’horaire entre les communes.

Dans la semaine B, les parents décident si l'enfant fera ensuite de l'école à la maison (avec un plan hebdomadaire) ou si les enfants peuvent être gardés à l'école / "Maison Relais".

La garde des enfants est garantie de 13h00 à 18h00 pour la semaine A et de 8h00 à 18h00 pour la semaine B.

Si l'enfant se rend à la "Maison Relais" le matin pendant la semaine B, c'est gratuit, car normalement, c'est "l'heure de l'école".

Les mêmes groupes restent dans les structures de garde ("Maison Relais") comme à l'école. Ici, les enfants ne sont pas mélangés entre groupe A et B.

Pendant la première semaine d'école, un groupe de la classe ira à l'école pendant 2 jours et l'autre groupe ira à l'école pendant 3 jours. Les nouvelles règles y seront expliquées aux enfants et ce qu'ils ont appris à la maison ces dernières semaines sera un peu répété.

Mercredi, les parents recevront un formulaire qu'ils devront remplir si les enfants doivent se rendre dans les structures d'accueil quand l’école recommencera. Il faut se rappeler que les enfants ne doivent pas aller chez les grands-parents.

Après le 25 mai, le "congé pour raison familiale" ne peut être pris que si :

- Si les enfants sont pré-malades. Vous devez demander à votre médecin de famille un "Certificat de vulnérabilité" et le remettre à l'école

- Si la commune n'est pas en mesure d'assurer la garde des enfants pour diverses raisons

- Pour les enfants de moins de 3 ans, vous pouvez demander le "congé pour raison familiale" si vous ne voulez pas que l'enfant aille à la crèche.

Le cycle 1 ("Précosse") sera également ouvert et il y a des règles différentes ici car les enfants sont trop petits pour comprendre les règles. Des informations plus détaillées seront disponibles ultérieurement. Le ministère envisage de réduire encore les groupes scolaires.

Les mesures de sécurité dans les écoles sont claires. Les masques sont obligatoires dans les bâtiments scolaires et dans les transports, pour se laver les mains et se désinfecter. Nous devons faire disparaître la peur des enfants et les préparer à la nouvelle situation. Le masque ou le « Buff » doit être porté dans les transports et dans le bâtiment scolaire.

Les éducateurs et les professeurs sont bien sûr aussi là pour rappeler aux enfants de mettre le « Buff » ou le masque si nécessaire.

 

Emile Eischer :

Le transport scolaire est également séparé en groupes de la semaine A et de la semaine B.

Mais il faut utiliser davantage plus de bus et ceux-ci sont financés par l'État.

Il faut un tiers de personnel en plus que d'habitude pour les gardes et les études. Ici, les heures de travail sont augmentées en interne ou les étudiants qui ont déjà presque terminé leurs études sont utilisés.

De nombreux bâtiments seront utilisés pour garantir la prise en charge afin de répartir les enfants le plus possible.

Le questionnaire, qui sera remis aux parents mercredi, donnera des informations sur le nombre d'enfants dont il faut s'occuper.

 

 

04.05.2020

Conférence de presse avec M. Bettel et Mme Lenert :

 

M. Bettel :

Ensemble, nous avons réussi à lutter contre le virus Corona.

Le 20 avril, nous avons commencé la première phase et nous avons pu constater qu'il n'y a plus d'augmentation importante du nombre de personnes nouvellement infectées.

La situation au Luxembourg s'est maintenant calmée.

Une nouvelle phase débutera le 11 mai. Nous devons néanmoins rester disciplinés dans notre lutte contre le virus Corona. 

Vous pouvez désormais inviter un maximum de 6 personnes à la maison. 20 personnes sont autorisées à se rencontrer à l'extérieur, mais bien sûr uniquement avec les règles comme le respect d'une distance de 2 mètres. Le sport est à nouveau partiellement autorisé, comme la voile ou le golf. Les sports d'équipe ou les sports de contact sont toujours interdits.

À partir du 11 mai, les magasins ouvriront à nouveau. Il existe cependant diverses exceptions, comme les cinémas, les centres de fitness, les aires de jeux ou les salles de bowling, qui ne sont pas encore autorisés à ouvrir. Le cinéma drive-in peut avoir lieu.

Mais il existe aussi des règles claires, qui seront expliquées lors d'une nouvelle conférence de presse mercredi prochain. 

Les coiffeurs et tous les salons de beauté sont autorisés à rouvrir selon des règles strictes.

Les musées et la Bibliothèque nationale peuvent rouvrir.

A partir du 1er juin, la zone Horesca (restaurants, bars, ...) pourrait peut-être rouvrir.

Toute personne au Luxembourg à partir de 16 ans reçoit 50 masques par personne. Cela vaut également pour les personnes qui travaillent au Luxembourg.

Si possible, il faut rester au Télétravail (bureau à domicile) si l'employeur le permet. C'est encore la meilleure distance entre les gens.

L'important avec les nouvelles règles, c'est que chacun est responsable de lui-même. Vous devez prendre soin de vous et de vos prochains.

 

Paulette Lenert :

Il y avait une grande solidarité au Luxembourg parce que beaucoup de gens aidaient les autres. 

Les contacts sociaux sont malheureusement l'endroit où les gens sont le plus infectés. Sur le lieu de travail, tout le monde est beaucoup plus conscient de la distance et, en famille ou avec de bons amis, on oublie souvent les règles.

Mercredi, il y aura une discussion sur les aides financières pour les entreprises qui ne sont pas encore autorisées à ouvrir. Les ministres en informeront cette semaine.

Il y aura un test complet des différents domaines de travail (groupes professionnels). On dispose d'une grande capacité d'essai au Luxembourg.

Dans l'étude Con-Vince, les premiers tests sont effectués lorsque 0,35 % des personnes sont infectées. C'est le test qui permet de savoir jusqu'où l'immunité a progressé dans le pays.

Il est important que nous puissions également retrouver un état normal dans les hôpitaux. Le système de santé doit être encore renforcé.

29.04.2020

Conférence de presse avec Paulette Lenert et Alain Schmit (AMMD) :

 

Paulette Lenert :

Les "centre de soins avancés" resteront ouvert. On doit tout de même d'abord appeler votre médecin de famille par téléphone ou par vidéoconférence.

Dans les hôpitaux, les couloirs spéciaux seront maintenus pour les patients atteints de virus. Cependant, les hôpitaux reviennent lentement à la normale.

Tous les médecins ouvriront à nouveau. Toutes les professions de santé peuvent à nouveau travailler (médecins, dentistes, vétérinaires, psychothérapeutes, masseurs, podologues, nutritionnistes, sages-femmes, infirmières, ergothérapeutes, kinésithérapeutes).

Il existe toutefois certaines règles d'hygiène et de distances également dans les cabinets médicales. Le personnel doit être protégé par un disque en plastique et chaque patient doit porter un masque dans le cabinet. On doit bien se laver les mains. On doit être ponctuel et ne pas rester trop longtemps dans la salle d'attente. Il n'y aura pas de journal dans la salle d'attente. La règle est qu’on doit aller chez le médecin seul, seules les personnes qui ont besoin d'aide peuvent être accompagnées.

Dans les centre de soins avancés, il n'y a plus de file d'attente pour les personnes qui n'ont pas de virus. Cela signifie que le "centre de soins avancés" est réservé aux patients qui pensent être porteurs du virus. Les heures d'ouverture sont de 10h00 à 18h00. 

Les nouveaux scanners fonctionnent bien et le personnel en est très satisfait.

Les personnes dont le test de dépistage du virus est positif peuvent être contraintes par la loi à rester chez elles.

 

Dr Schmit (AMMD) :

Le système de soins de santé a été complètement restructuré ces dernières semaines.

Mais on a remarqué que les gens ont peur d'aller chez le médecin.

C'est pourquoi on a été décidé de laisser les médecins travailler à nouveau normalement dans leurs cabinets. Néanmoins, il faut d'abord appeler le médecin et il peut alors décider s'il est préférable que le patient vienne au cabinet ou se rende à l'hôpital ou si le médecin fait une visite à domicile.

Il y a encore quelques médecins de famille qui travailleront dans le "centre de soins avancés".

La "maison médicale" est ouverte le soir et pendant la journée on pourra aller chez le médecin de famille. La "maison médicale" sera de nouveau ouverte la prochaine fois (vers la mi-mai).

Il est important que les gens comprennent qu'ils peuvent retourner chez leur médecin de famille comme si de rien n'était. Tous les patients sont importants et si vous pensez que vous êtes malade ou que vous ne vous sentez pas bien, alors vous devez aller voir votre médecin.

Les médecins ne peuvent prescrire un test COVID que si le patient présente des symptômes.

28.04.2020

Conférence de presse avec Corinne Cahen et Marc Fischbach :

 

Corinne Cahen :

 

Nous devons continuer à nous occuper des personnes âgées et à respecter toutes les règles, comme le port de masques, le maintien de la distance et le moins de contacts possible.

Nous n'avons pas pu rendre visite aux personnes âgées depuis 7 semaines. Il s'agit du bien-être des personnes âgées, qui veulent naturellement voir leur famille. Ce n'est que par téléphone ou par vidéo qu’on ne peut pas continuer indéfiniment. Il faut éviter que les résidents du foyer se sentent isolés et seuls.

5765 personnes vivent dans des maisons de retraite ou des maisons de soins.

Il y a 90 cas dans les maisons de retraite. 41 étaient positifs, mais sont à présent à nouveau en bonne santé. 29 personnes sont mortes dans des maisons de retraite. Il existe également des cas positifs chez les personnes âgées qui ne présentent aucun symptôme.

Les résidents et le personnel de 4 maisons de repos ont été entièrement testés. Au total, 1070 personnes ont été testées dans des maisons de retraite.

Les mesures sont toujours en place, mais il y a maintenant une tentative de restructuration de la situation dans le secteur social.

Le contact avec les familles est à nouveau possible. Si vous souhaitez rendre visite à une personne, vous devez vous inscrire auprès de la maison de retraite. La visite ne peut avoir lieu que pendant un certain temps et seulement un nombre limité de personnes en même temps. Le responsable de la maison de retraite cherche une chambre près de l'entrée de la maison de retraite. Seules les personnes qui ne présentent aucun symptôme sont autorisées à entrer. Seules les personnes de plus de 16 ans sont autorisées à rendre visite aux résidents. Les enfants de 12 à 16 ans peuvent rendre visite aux résidents à l'extérieur.

L'acceptation des cadeaux dépend de la personne responsable de la maison de retraite ou de la maison de soins. Les règles d'hygiène sont expliquées à l'entrée de la maison de retraite.

Les masques doivent être mis ou une vitre en plexiglas doit être placée entre eux ou il doit y avoir une distance d'au moins 2 mètres.

Lorsque la visite est terminée, la pièce doit être ventilée et désinfectée pendant 30 minutes.

Chaque maison de soins peut décider elle-même si elle peut mettre en œuvre ces nouvelles mesures et faire une proposition aux familles.

Les personnes mourantes peuvent également être visitées et le responsable de la maison de retraite peut faire entrer une ou deux personnes avec toutes les mesures de sécurité nécessaires et prescrites.

Le personnel externe (kinésithérapeutes, podologues, ergothérapeutes, éducateurs, ...) peut à nouveau travailler dans la maison de soins, bien entendu uniquement dans le respect des règles d'hygiène prescrites.

Un grand merci à tout le personnel des maisons de retraite, qui a accompli un travail énorme ces dernières semaines.

Merci à tous les musiciens qui ont joué de la musique devant les maisons de retraite au cours des dernières semaines pour offrir quelque chose aux personnes âgées. 

Il n'est pas possible de dire exactement quand les premières visites aux maisons de retraite peuvent avoir lieu, car les responsables des maisons de retraite doivent d'abord tout organiser avant de pouvoir laisser entrer les visiteurs.

Se tenir la main peut être une expérience si on met des gants et si on ne touche pas son visage, puis il faut désinfecter les mains par la suite.

Les personnes sourdes, par exemple, ont le problème de ne plus pouvoir lire sur les lèvres en raison de l'obligation de porter un masque, ce qui fait qu'une grande partie de leur communication est absente.

 

Marc Fischbach :

 

La compétence et la responsabilité incombent aux responsables de la maison de retraite. Si une maison de retraite ne peut pas se conformer à ces règles d'hygiène, elle ne doit pas être autorisée à le faire.

Les maisons de retraite devraient avoir recours à des psychologues pour les problèmes psychologiques qui sont apparus et qui apparaîtront à cause du virus.

Dans la plupart des maisons de retraite, aucune personne n'a encore été infectée par le virus corona. 

La personne responsable de la maison de retraite peut décider si elle veut mesurer la fièvre des visiteurs.

Les personnes âgées doivent également s'habituer à vivre avec le virus corona, car tant qu'il n'y aura pas de médicaments ni de vaccination contre ce virus, personne ne pourra vivre comme avant.

 

 

28.04.2020

Conférence de presse avec Paulette Lenert et Claude Meisch et le Professeur Docteur Ulf Nehrbass :

Paulette Lenert :

 

Il y a 3 points importants :

Nous devons continuer à contenir le virus en suivant les règles générales

Nous ferons davantage de tester la population

Nous allons essayer de connaître et d'étudier le virus

 

La coopération avec les instituts de recherche est désormais beaucoup plus importante.

Ils ont testé les personnes travaillant dans le secteur de la construction avant la réouverture des chantiers.

1818 personnes participeront au test immunologique (CON-VINCE) et nous pourrons ainsi avoir un aperçu de la propagation du virus.

Nous sommes désormais en mesure de tester toute personne qui souhaite être testée.

Les maisons de retraite font désormais l'objet d'un contrôle systématique, ce qui signifie que le personnel et les personnes agées nécessitant des soins sont contrôlés régulièrement. Il n'est pas nécessaire d'avoir des symptômes pour être testé.

L'Inspection sanitaire (25 personnes) est chargée d'informer et de soigner les personnes si le test est positif et de contacter les personnes qui ont pu être infectées par cette personne.

Le traçage se fait à nouveau comme au début de la pandémie, où les personnes qui ont été en contact avec une personne positive sont contactées.

Dans les prochains jours, il y aura une autre conférence de presse avec Mme Lenert et M. Bettel pour informer sur d'autres stratégies de sortie, par exemple pour les médecins.

Pour l'instant, aucune autre distribution de masques à la population n'est prévue. Toutefois, il n'est pas exclu que cela se reproduise plus tard.

L'étude CON-VINCE se déroule sur 8 semaines et toutes les 2 semaines, des tests sont effectués et à la fin de cette semaine, les premiers résultats sont disponibles.

Pour l'instant, nous avons des chiffres d'infection qui nous permettent de rouvrir divers secteurs, comme les écoles. Bien sûr, grâce aux nouveaux tests générale, nous pourrons voir encore mieux comment planifier la stratégie de sortie plus tard.

Ils ne feront pas d'autopsie sur les morts, ils feront un frottis.

Les différents matériaux, tels que les tubes à essai, sont rares dans le monde entier. Nous essayons d'obtenir autant de matériel que possible pour effectuer ces tests à grande échelle.

 

Claude Meisch :

 

L'ensemble du groupe de recherche au Luxembourg travaille depuis le début du virus pour utiliser ses connaissances afin d'aider le Luxembourg à connaître et à rechercher le virus au mieux et ainsi le combattre.

Le LIH (Luxembourg Institute of Health) sera bientôt en mesure d'effectuer 20 000 tests par jour et on pourra ainsi obtenir de nombreuses informations sur le virus. On peut observer comment le virus se développe au Luxembourg. Ainsi, toute la population luxembourgeoise pourrait être testée en l'espace d'un mois.

Nous devons vivre avec le virus et donc nous devons faire beaucoup de tests pour isoler les personnes qui sont positives. Ce test à grande échelle est la possibilité de redonner plus de liberté à la population. L'ensemble du projet coûte 40 millions d'euros.

On planifie 17 stations d'essai, mais les tests sont volontaires. Vous n'avez donc pas besoin de faire un test. 

Ces nouveaux tests à grande échelle sont conçus pour répondre à de nombreuses questions ouvertes, comme celle de savoir si les enfants sont infectés par des adultes ou inversement.

Si vous faites plus de tests, vous pouvez également mieux protéger les autres personnes, car vous savez si vous êtes positif ou non au virus.

Depuis hier, les élèves des classes terminales peuvent être testés. Mais le test est volontaire, ils n'ont pas besoin d'être testés.

Le ministre conseille aux élèves et aux professeurs d'accepter cette offre afin d'observer exactement comment le virus se propage.

Les élèves seront testés avec les nouveaux tests PCR.

Les étudiants seront d'abord testés, car il s'agit du premier grand groupe à être réuni. Les autres groupes de la poulation seront également testés ultérieurement. Nous voulons donner aux étudiants et aux professeurs une certaine sécurité et nous obtenons une image du nombre d'étudiants infectés.

Il n'y a pas de certitude à 100 %, mais il est possible de filtrer les personnes qui sont porteuses du virus.

Dans l'étude CON-VINCE, à laquelle 1818 personnes participent, les personnes sont testées à plusieurs reprises pour obtenir des informations plus détaillées sur le virus.

 

Professeur Docteur Ulf Nerbass :

 

Nous avons un défi national et je suis membre de la task force (groupe de travail) Covid19. Nous travaillons sur de nombreuses études différentes.

Les mesures prises par le gouvernement ont permis d'obtenir de bons résultats et les Luxembourgeois se sont bien débrouillés, si bien que la courbe s'est aplatie.

Il est très important de garder un œil sur les chiffres quotidiennes des personnes infectées afin d'analyser la dynamique du virus.

La situation est sous contrôle mais il est fort possible que de nombreuses personnes soient encore atteintes du virus mais ne présentent aucun symptôme.

Ces personnes peuvent bien sûr déclencher une deuxième vague, car elles ne savent pas qu'elles propagent le virus.

C'est pourquoi il est très important de tester beaucoup la population.

A partir du 19 mai, nous pourrons tester 20 000 personnes par jour. Il est important que chaque personne qui peut être testée le fasse. C'est la seule façon d'analyser plus précisément et de discuter du relâchement des mesures.

On essaie d’organiser de nombreuses stations différentes dans le pays, qui fonctionnent comme passage voiture où on peut être testé.

Il n'est pas encore possible de donner des informations précises sur l'étude CON-VINCE, car tout n'a pas encore été analysé, mais toutes les couches de population ont été couvertes.

Il serait préférable de tester toutes les personnes qui se déplacent au Luxembourg, y compris les frontaliers.

 

 

17.04.2020

Conférence de presse avec François Bausch et Dan Kersch :

François Bausch :

 

La nouvelle règle obligatoire dans les transports publics est un masque. Il peut s'agir d'un foulard, de masques en tissu ou de masques qu’on peut acheter.

Le nombre de bus ne sera pas encore augmenté la semaine prochaine.

À partir du 4 mai, lorsque les écoles reprendront, de bus supplémentaires seront utilisés.

Des stands d'information seront mis en place où les citoyens pourront encore s'informer sur les nouveaux règlements.

Les chantiers de construction vont être rouverts et les entreprises pourront désormais se concentrer sur les endroits difficiles d'accès (comme les croisements) où il y a généralement beaucoup de bouchons.

La CFL reprendra les chantiers et sur l'autoroute, les travaux routiers seront effectués en premier, là où il y a normalement beaucoup de trafic.

L'armée va distribuer des masques de protection à tout le secteur de la construction sur le Findel.

Les contrôles de police se poursuivront et ils feront davantage de contrôles sur la règle de la distance de 2 mètres. Il faut quand même suivre les règles et ne pas faire de voyages inutiles.

La police ne peut pas simplement entrer dans le jardin des maisons. Mais si la police remarque qu'une fête s'y déroule, elle peut sonner la cloche et en informer les gens.

Un dernier appel s'adresse aux automobilistes. Il y a aussi des contrôles ici et diverses personnes pensent qu’il peut rouler plus vite maintenant parce qu'il n'y a pas tant de voitures sur la route.

La police effectue quelques centaines de contrôles par jour et il y a environ 40 à 80 amendes par jour.

Les chiffres des transports publics sont très faibles. Le secteur de la construction n'utilisera pas beaucoup les transports publics, mais il gardera un œil sur les chiffres et utilisera davantage de bus et de trams dès que les chiffres augmenteront.

Bien sûr, la circulation augmentera lorsque les magasins de bricolage ouvriront, mais pas dans une mauvaise mesure.

Les vols de 3h à 4h30 de nuit ont augmenté, mais cela était nécessaire pour obtenir du matériel important.

L'État a employé de nombreuses entreprises pour leurs chantiers et ici, il n'y a pas de retard de paiement.

Il est possible que lors de l'ouverture des écoles, les élèves soient également contrôlés dans l'enceinte de l'école afin qu'ils respectent les règles.

Les auto-écoles restent fermées. 

La conduite d'une moto n'est pas interdite, mais seulement dans un but concret : travailler, faire des courses, aller chez le médecin. Mais ce n'est pas autorisé pour le plaisir.

L'objectif est de réduire le nombre de travailleurs circulant dans une petite camionette. Ce qui est décidé ici sera rendu public dans les prochaines heures ou les prochains jours. L'État pourrait aider avec de petits bus.

 

Dan Kersch :

 

Le droit du travail reste en vigueur pendant la crise de Corona. L'employeur est tenu de protéger les travailleurs.

Mais les employés ont aussi leurs règles, qu'ils doivent respecter et ils doivent protéger soi-même, ainsi que les autres employés.

La police, le département de la santé et l'ITM surveilleront les employeurs pour ces nouvelles règles que le gouvernement a décidées. Il est important de garantir la sécurité des travailleurs et des employeurs.

Les différentes mesures de sécurité existantes doivent être adaptées afin qu'à aucun moment il n'y ait un risque d'infection et de propagation du virus.

Le secteur de la construction recevra un premier lot de matériel de sécurité. Les locaux où le travail est effectué doivent également être nettoyés et désinfectés régulièrement.

Le Teletravail reste actif et devrait rester dominant, mais vous pouvez bien sûr aussi vous rendre au bureau pour travailler. De la même manière, l'employeur peut exiger que l'employé se présente au bureau. Bien entendu, l'employeur doit également suivre les règles et diviser les bureaux de manière à ce que vous puissiez garder une distance de 2 mètres.

Le masque est également obligatoire lors des achats. Il coûte 145 euros si vous ne portez pas de masque. Il y aura des séances d'informations qui vous permettra de savoir exactement où vous devez porter le masque et où vous ne devez pas.

Les activités sportives sont toutes annulées jusqu'au 31 juillet et l'entraînement dans les clubs n'est donc pas autorisé.

Le congé collectif est toujours en cours de discussion avec les partenaires sociaux mais le ministre est optimiste quant à la possibilité de trouver une base commune.

 

16.04.2020

 

Conférence de presse avec le ministre de l'éducation Claude Meisch :

Il y a deux objectifs importants :

1) Garantir l'éducation de base et les chances d'avenir des élèves

2) Ne pas mettre en danger la santé des enfants

Il y a deux semaines différentes. Il existe un groupe d'enseignement et un groupe de pratique.

La première semaine, vous êtes dans le groupe d'enseignement, où vous êtes à l'école et où le professeur donne le cours, et la deuxième semaine, vous êtes dans le groupe de pratique, qui a lieu à la maison, où vous pouvez pratiquer le matériel que vous avez appris.

De cette façon, on peut diviser les classes en deux groupes et on n'a pas autant d'élèves en route pour contenir un peu plus le virus.

Les élèves recevront également des règles générales à suivre, telles que les règles de distance et celles relatives à la salle de classe et au transport en bus.

Il y a une obligation de porter un masque dans le bâtiment et dans les transports publics. En classe, il est permis d'enlever le masque, mais il serait préférable de porter un masque en classe également. Logiquement, la langue et la bouche sont très importantes à apprendre, donc ce n'est pas obligatoire.

Chaque élève et chaque enseignant recevra 2 masques.

A chaque leçon, vous devez vous désinfecter les mains.

Chaque élève doit rester dans sa classe uniquement et la cantine sera fermée. Nous verrons s'il existe un autre moyen de fournir de la nourriture aux enfants, cela sera clarifié dans les prochains jours.

Ils marqueront également les couloirs de l'école, la façon de marcher sera dans un sens.

Il y aura une pause à l'extérieur, mais ici la pause sera décalée afin qu'il n'y ait pas trop d'élèves dans la cour de l'école.

L'éducation physique sera annulée jusqu'à la prochaine année scolaire.

Les enfants à risque peuvent suivre le cours via Internet. Cela signifie que le cours est filmé puis transmis aux élèves.

Le calendrier est provisoire et on doit surveiller le virus. Il est donc possible que l'école ouvre plus tard ou plus tôt.

- à partir du 4 mai, les classes de fin d'études retourneront dans les écoles et les élèves qui sont en dernière année de formation professionnelle.

- À partir du 11 mai, il y aura quelques épreuves obligatoires supplémentaires et dans la semaine du 18 mai, vous pourrez passer des épreuves supplémentaires, mais celles-ci sont facultatives afin d'améliorer votre note moyenne.

- À partir du 25 mai, les examens commenceront comme d'habitude et des salles spéciales seront aménagées pour que les étudiants puissent passer l'examen avec la plus grande protection possible.

Les élèves des classes terminales ont de nombreuses questions ouvertes. Demain, les questions les plus importantes seront répondues et envoyées aux étudiants.

La dernière année de la formation professionnelle sera garantie de la même manière et les étudiants ne seront interrogé que sur les 5 semestres complets et non sur le 6ème semestre, car celui-ci n'a pas pu être appris complètement.

Les autres élèves du lycée viendront à l'école le 11 mai. D'ici là, les projets doivent être réalisés avec les étudiants. Les étudiants peuvent supprimer la plus mauvaise note pour améliorer leur note moyenne. Les classes de BTS seront également ouvertes le 11 mai. Les stages recommenceront le 4 mai.

Les élèves de l'école primaire retournent normalement à l'école le 25 mai. Bien entendu, des discussions sont encore en cours avec les autorités locales et les structures d'accueil des enfants. Les structures d'accueil seront ouvertes à tous les enfants, et pas seulement à ceux qui sont déjà inscrits.

Le 25 mai, les crèches et le cycle 1 pourront rouvrir, mais il reste encore quelques questions auxquelles il sera répondu ultérieurement.

Les écoles de musique pourront également rouvrir le 11 mai, mais uniquement sous certaines conditions et pour des cours individuels.

La semaine suivante, vous pouvez obtenir du matériel supplémentaire sur www.schouldoheem.lu, où des étudiants universitaires fournissent du matériel cinématographique expliquant divers sujets de l'école primaire.

C'est une étape importante pour les enfants que la vie revienne dans les écoles.

Les vacances scolaires commenceront le 15 juillet comme prévu.

Vous pouvez prendre le congé familial spécial avant le 25 mai pour vous occuper des étudiants et après le 25 mai, vous pouvez également prendre le congé familial spécial parce que les étudiants ne sont pas à l'école chaque semaine.

Si un enfant est testé positif à l'école, l'environnement immédiat sera testé mais l'école restera ouverte. Les enseignants recevront une information sur la manière de se comporter correctement dans un tel cas.

De nombreux experts ont donné des conseils sur la manière et le moment de la réouverture des écoles.

Toutefois, il est important de surveiller le nombre d'infections et, selon le nombre, de permettre à décaler la date prévue.

Les enfants peuvent bien sûr parler de ce qu'ils ont ressenti pendant les premiers jours de scolarisation, mais il ne reste pas beaucoup de temps pour suivre le programme d'enseignement.

Ils ont remarqué que l'enseignement à domicile fonctionne bien et ils espèrent que ces deux semaines différentes donneront de bonnes leçons.

Il est probable que toutes les activités sportives et les clubs de sport seront fermés jusqu'à l'été pour éviter de nombreuses infections.

Les aires de jeux resteront également fermés pendant un certain temps.

Les représentants des crèches, des maisons relais et des classes du cycle 1 se réuniront pour discuter d’une réglementation pour leurs réouvertures.

Si l'un des parents d'un enfant est unne personne à risque, il y a toujours la possibilité de poursuivre l'école à la maison. Il faut s'y adapter spécifiquement avec les enseignants.

Ils examineront le transport par bus pour voir s'ils utilisent plus de bus, par exemple, mais ils doivent se rappeler que les masques sont obligatoires dans les transports publics.

 

15.04.2020

 

Conférence de presse avec Xavier Bettel et Paulette Lenert

 

Xavier Bettel:

De nouvelles mesures sont prévues pour passer à la phase suivante. Mais nous voulons que le risque soit le plus faible possible, afin que tout ne puisse pas se rouvrir.

La première phase commence le 20 avril. Toutes les entreprises de construction et les artisans seront autorisés à refaire leur travail. Mais il y a aussi des règles précises, comme la distance entre les personnes ou, par exemple, le port d'un masque. 

Ensuite, les magasins de bricolage seront autorisés à rouvrir et les centres de recyclage seront ouverts, là encore uniquement en vertu des règles selon lesquelles une distance de 2 mètres peut et doit être respectée.

Les élèves du Lycée seront autorisés à retourner à l'école le 11 mai, mais ils seront répartis de manière à ce que les classes ne soient pas surchargées et que les transports publics puissent être réglementés dans une certaine mesure.

Le ministre de l'éducation, Claude Meisch, donnera des informations plus détaillées sur l'école le jeudi 16 avril.

Le conseil du gouvernement a également discuté d'une aide supplémentaire pour diverses petites entreprises.

Cependant, ces phases ne sont pas entièrement certaines. Cela dépend toujours de notre système de santé.

Jusqu'au 31 juillet, toutes les grandes fêtes ou activités sportives seront interdites.

Il n'est pas encore possible de dire une date exacte à laquelle les restaurants et les bars pourront ouvrir à nouveau.

Le masque (ou simple protection devant la bouche et nez) sera obligatoire si vous devez entrer en contact avec d'autres personnes.

Chaque citoyen recevra un masque à la maison. Dans l'entreprise, vous devrez porter un masque si vous ne pouvez pas respecter la distance de 2 mètres. Lorsque vous vous rendez au magasin de bricolage ou à l'épicerie, vous devez porter un masque ou par exemple dans les transports publics, ce qui s'applique également aux élèves lorsque l'école rouvrira.

L'État va distribuer 6 à 7 millions de masques aux citoyens avec l'aide des communes.

Si on ne porte pas de masque, on sera puni.

Il est très important de continuer à suivre les règles, afin que dans deux semaines, on ne devra pas repartir de zéro avec toutes les mesures.

Les contrôles aux frontières en Allemagne ont été prolongés de 20 jours. Mais toute personne est autorisée à franchir la frontière pour travailler, si elle possède un document valable et, normalement, elle est autorisée à franchir la frontière plus rapidement.

Le congé collectif sera discuté avec différents partenaires et le ministre du travail pour savoir s'il peut rester cette année ou non. Toutefois, aucune décision n'a été prise jusqu'à présent.

 

Paulette Lenert :

Les chiffres sont en baisse, mais nous pouvons maintenant faire ce premier pas pour rouvrir différents domaines. Nous pouvons faire de petits pas, mais nous devons être prudents à tout moment. Nous devons ralentir le virus car il n'y a toujours pas de vaccin. 

Il est important d'éviter une deuxième attaque du virus. Il est important que tout le monde comprenne que tout n'est plus comme avant et que chacun comprenne qu’on doit rester à la maison.

Nous devons apprendre à vivre avec le virus à l'avenir.

Il y a maintenant moins de 200 patients hospitalisés à cause du virus. 

Il est important que les personnes vivant dans les maisons de retraite soient en sécurité et qu'elles soient en bonne santé morale. Tout le personnel de soins est désormais régulièrement testé.

Il y a encore beaucoup de tests et nous sommes ceux qui en font le plus au monde.

Dans les prochains jours, des tests sanguins seront effectués afin de déterminer combien de personnes ont été contaminées par le virus. Tout le monde n'aura pas à passer ce test sanguin. Les résultats seront également communiqués à tous. Les personnes seront sélectionnées au hasard pour ce test. 

Le "centre de soins avancés" restera bien sûr ouvert tant que durera la pandémie.

Le ministère de la santé ne donne pas de directives générales sur l'obligation ou non pour l'employeur de faire passer des tests au personnel.

Ils vérifieront la semaine prochaine quels sont les cabinets de médecins qui peuvent rouvrir et ceux qui ne le peuvent pas.

Merci à tout le personnel du système de santé.

 

14.04.2020

Conférence de presse avec Dan Kersch

Le "chômage partiel" est l'aide la plus importante que l'État ait jamais fournie. Environ 370 millions d'euros sont versés aux entreprises pour payer les salaires des employés.

Personne ne peut gagner moins que le salaire minimum. Chacun reçoit au moins 80 % de son salaire. Dans le cadre du chômage partiel, personne ne peut être licencié. L'ITM contrôle ces règles et a effectué de nombreuses contôles.

Le ministre souligne que le personnel de l'ADEM est très occupé et travaille souvent de très longues heures et le week-end pour traiter les demandes.

Si vous avez le chômage partiel, vous ne pouvez pas demander le congé familiale.

L'ITM travaille également sur de nouvelles règles pour le monde du travail, si chacun peut à nouveau travailler à un moment donné.

9933 entreprises reçoivent déjà de l'argent de l'État pour le "chômage partiel". Au total, 14728 demandes ont été introduites. Plus de 180 000 salaires sont payés par l’état.

Si vous voulez licencier votre propre femme de ménage, vous devez payer les personnes un préavis de 2, 4 ou 6 mois, selon les années de travail.

Le ministre souligne que les personnes qui ont plus d'argent et qui ont mieux gagné ces dernières années ne peuvent pas demander autant d'aide.

Cependant, les secteurs de la finance et de l'assurance sont exclus du chômage partiel, car ils ne subissent pas de pertes financières dues au virus.

Les entreprises qui ne respectent pas les règles du "chômage partiel" seront sanctionnées par la loi et le ministre demandera la semaine prochaine au gouvernement des sanctions plus lourdes si on ne respecte pas les règles.

 

10.04.2020

Conférence de presse avec Paulette Lenert

Le nombre de nouvelles infections est de 108 personnes.

Au total, il y a 54 décès liés au virus corona. L'âge moyen du défunt est de 84 ans. À l'heure actuelle, 234 personnes sont hospitalisées, dont 32 en soins intensifs.

Nous devons encore être prudents, car ce n'est pas encore fini. Les mesures gouvernementales ont aidé, mais ce n'est pas encore fini. Nous devons continuer à suivre les règles.

Mais il est important que vous continuiez à contacter votre médecin et les urgences resteront bien sûr ouvertes pour toutes les urgences. Allez voir votre médecin si vous ne vous sentez pas bien, même s'il ne s'agit pas de symptômes du virus corona.

Le Luxembourg teste beaucoup et continuera à le faire. Les personnes ayant déjà été malades sont immédiatement testées en cas de suspicion.

Il existe une application qui conseille et soigne les patients atteints de corona et il y a un contact téléphonique avec les différents patients.

Il n'y a pas d'obligation de porter un masque pour le moment, mais il est toujours préférable de porter un masque que de ne pas en porter du tout. La priorité absolue des masques se situe dans le système de santé. Les communes ne sont pas encore suffisamment équipées pour donner des masques à chaque personne.

En ce moment, il y a également une pénurie de masques, ce qui signifie qu'il n'y a pas assez de masques au Luxembourg. Les commandes sont en cours, mais il faut être patient.

Il existe une coopération avec le ministère de la famille pour organiser et surveiller la situation dans les maisons de retraite. Cependant, le personnel est bien formé et le ministère essaie de soutenir là où il le peut.

 

03.04.2020

Conférence de presse

Xavier Bettel :

Nous devons tous continuer à jouer selon les règles et ce n'est pas encore fini.

Nous travaillons sur différentes possibilités de voir quand nous pourrons revenir lentement à la normale. Mais ce n'est pas encore possible.

Les sociétés de contrôle des voitures seront toujours ouverts, mais le contrôle technique sera valable jusqu'à la fin de la crise, même si vous ne vous rendez pas au contrôle. Mais alors, vous ne pouvez conduire qu'au Luxembourg, car cette mesure ne s'applique pas à l'étranger.

Le congé familial spécial a été étendu aux familles ayant un enfant handicapé de plus de 13 ans. Ces enfants ont besoin de soins plus longs et vous pouvez donc demander ce congé. Il en va de même pour les personnes âgées qui sont normalement prises en charge dans des établissements spécialisés. Toutefois, ces centres sont fermés pour le moment, vous pouvez donc également demander ce congé.

Actuellement, il n'y a pas d'obligation de masque au Luxembourg. Il est toutefois préférable de porter un masque que de ne pas en porter, mais rien ne garantit que vous ne serez pas infecté si vous avez un masque.

Vous devez faire vos courses seul et il est important de comprendre que le shopping n'est pas une excursion. Au supermarché, vous devez bien sûr respecter la distance de 2 mètres.

Il serait préférable d'élaborer une stratégie de sortie basée sur un plan européen, mais pour l'instant, il est très difficile de trouver des points communs.

 

Paulette Lenert :

Le nombre de personnes infectées diminue légèrement, mais cela ne signifie pas que nous pouvons arrêter de jouer selon les règles maintenant, car les temps difficiles pour le système de santé sont encore à venir.

Nous allons continuer à tester beaucoup. Le nombre de personnes qui quittent l'hôpital est également en augmentation et il y a environ 500 personnes que nous pouvons considérer comme guéries.

3 avions de la Cargolux sont arrivés et ont apporté beaucoup de matériel, comme des machine respiratoire.

Les masques qui sont cousus sont bons mais ne protègent pas à 100%. Garder la distance avec les autres est la seule chose qui aide.

Toute personne qui présente des symptômes de corona sera désormais testée. Veuillez d'abord appeler un médecin qui vous fera passer une ordonnance.

Si le test est positif, nous sommes en mesure de vous envoyer du matériel dès maintenant. Cependant, il est très important que vous restiez ensuite en quarantaine et que vous attendiez d'être guéri.

On essaie de développer des tests rapides, qui pourront indiquer plus vite si on est porteur du virus Corona. Pour l'instant, nous sommes encore dans une phase de test de ces tests rapides.

 

Le matériel pour les tests d'immunité de troupeau est là et ils commenceront dans les prochaines semaines. Une conférence de presse sera organisée à ce sujet.

Les personnes âgées de 70 à 79 ans ont beaucoup été infectées ces derniers jours. Veuillez respecter les mesures du gouvernement. C'est très important pour la santé de toutes les personnes.

La visite des maisons de retraite n'est toujours pas autorisée et il est important que ces personnes soient protégées autant que possible.

Nous faisons beaucoup de tests en ce moment, mais si nous avons la possibilité de tester plus de matériel, nous pourrions en faire davantage.

Il y a 7 pays dans le programme Discovery et il s'agit de tester différents médicaments qui sont censés aider contre le virus corona.

 

02.04.2020

Conférence de presse avec Claude Meisch :

Le gouvernement a décidé que les écoles et les structures d'accueil resteront fermées jusqu'au 4 mai. Pour l'instant, il n'est pas encore possible de dire avec certitude que les écoles seront à nouveau ouvertes le 4 mai.

Tout le monde doit travailler ensemble pour que les enfants et les jeunes sortent de la crise dans un bon état. Mais vous ne pouvez pas comparer l'apprentissage à la maison avec l'apprentissage à l'école.

Tout le monde doit se soutenir mutuellement, tant les enseignants que les parents et les enseignants.

Les vacances de Pâques resteront car tout le monde les a méritées.

Un programme adéquat sera mis à la disposition des parents pour les vacances de Pâques, qui peut être consulté par exemple sur www.schouldoheem.lu ou www.kannerdoheem.lu.

Le ministre veut terminer cette année avec succès et ne pas perdre l'année scolaire.

Le programme sera adapté, ce qui signifie qu'ils se concentreront sur l'essentiel et laisseront de côté les leçons moins importantes.

Les enseignants rencontreront le ministère pour décider le contenu de ce programme adapté. 

Il n'y a plus trois trimestres car trop de semaines ont été perdues, mais les deux derniers trimestres seront regroupés de manière à ce que vous puissiez évaluer deux semestres.

Pour l'instant, on suppose que ces mesures, qui vont maintenant entrer en vigueur, seront suffisantes pour donner aux élèves toutes les chances dont ils ont besoin pour bien préparer la prochaine année scolaire.

Au lycée, les élèves peuvent passer des tests volontaires en mathématiques, en langues et dans des matières de spécialisation, qui sont envoyés par l'enseignant. Toutefois, ces derniers ne comptent pas, mais vous permettent seulement de voir par vous-même si vous êtes bon ou non dans ce que vous avez appris.

Les vrais tests ne reviendront que lorsque l'école ouvrira à nouveau.

Les élèves de la 7e à la 2e année peuvent voir leur plus mauvaise note supprimée du 1er trimestre, car souvent au 1er trimestre les notes sont un peu plus mauvaises.

Le 25 mai, les examens de la 1ière commencent comme prévu. La note moyenne annuelle peut désormais être calculée de deux façons :

Vous ne pouvez compter que le 1er semestre

Vous pouvez faire compter les deux semestres et vous pouvez toujours passer volontairement un test, qui peut ensuite être inclus dans la note finale.

Les élèves de la 1ière doivent passer les examens portant sur les matières qu'ils ont apprises à l'école.

Dans les examens de la 1ière, les examens oraux sont également passés.

Il en va de même pour la formation professionnelle, où un programme adapté sera lancé et où de nombreux services et tâches virtuels seront distribués. Tous les étudiants devraient pouvoir terminer leur année.

Certaines mesures ont été prises pour les élèves les plus faibles, pour lesquels il n'y a eu jusqu'à présent aucun contact parce que ils n'ont pas répondu aux demandes des enseignants. Ces familles seront contactées plus souvent après les vacances de Pâques afin de trouver une bonne solution. 

En cas d'urgence absolue, il sera possible que différents enfants puissent travailler en tranquillité à l’école au programme donné, parce que les enfants ne peuvent pas le faire à la maison en raison du manque de matériel ou parce que les parents ne peuvent pas aider.

Cependant, il est important de se rappeler que la scolarité obligatoire n'est pas terminée simplement parce que l'école est fermée. Il est obligatoire d'y assister, sinon la direction de l'école contactera ces parents et il y aura des conséquences.

Les étudiants de l'université qui étudient pour devenir enseignants peuvent maintenant obtenir un contrat temporaire de l'État pour aider à l'école primaire à enseigner le reste du programme aux enfants de la meilleure façon possible.

Dans les foyers de réfugiés, il est encore plus difficile de donner un programme adapté aux étudiants. Mais le ministère y travaillent.

Ils ne pensent pas encore à réduire les vacances d'été si toutes les mesures sont efficaces et ils pensent qu'avec le programme adapté, ils pourront faire face à la crise.

Bien entendu, le ministère aide également l'université et les étudiants en cas de problème. On peut toujours discuter de tout.

Dans les prochaines semaines, vous pouvez également demander une aide en ligne, où les enseignants tenteront d'expliquer le matériel scolaire aux enfants ou aux jeunes.

Les tests d'orientation du cycle 4.2 seront annulés. L'orientation est basée sur le test psychologique et sur l'impression générale de l'élève du cycle 4.

Vous pouvez toujours appeler le 8002 9090 pour obtenir plus d'informations ou un soutien psychologique.

 

30.03.2020

Point de presse avec Paulette Lenert et Alain Schmit

 

Paulette Lenert (ministre de la santé) :

Les nouveaux chiffres sont de 1988 personnes infectées par le virus corona et nous sommes maintenant passés à 22 personnes mortes.

202 personnes sont hospitalisées à cause du virus corona, 31 d'entre elles sont en soins intensifs et 80 pourraient rentrer chez elles.

Jusqu'à présent, 16199 personnes ont été testées pour le virus Corona.

On a enregistré 10 personnes décédées dans des maisons de retraite, 11 personnes décédées à l'hôpital et une personne décédée à domicile.

En général, les personnes décédées sont plus âgées et présentent d'autres affections préexistantes.

Le ministère de la santé et les responsables des soins de santé sont convaincus qu'il est nécessaire de se réorganiser maintenant, au moment de la crise de Corona.

L'objectif commun est le maintien des services de santé.

Tous les traitements non essentiels seront reportés à une date ultérieure, mais cela ne signifie pas qu'il ne se passe rien d'autre dans le service de santé. Bien entendu, les patients atteints de leurs maladies continueront à être traités.

Les patients et les médecins doivent être plus flexibles, car le système de soins de santé ne fonctionne pas comme d'habitude pour le moment, mais s'est réorganisé pour la crise de Corona.

Pour l'instant, la priorité des patients est le traitement par vidéo ou par téléphone, donc le mieux est de demander un médecin et d'obtenir un plan de traitement.

Le médecin peut alors discuter avec le patient les étapes suivantes, à savoir s'il doit se rendre à l'hôpital, dans un centre de soins avancés ou au cabinet du médecin, ou si le médecin effectue une visite à domicile chez le patient.

Il existe 3 lignes de protection différentes :

- pour les médecins qui font alors principalement des télé-consultations ou des visites à domicile, qui ne sont généralement pas des patients viraux.

- pour les médecins qui travaillent dans les centres de soins avancés et qui peuvent également effectuer des visites à domicile

- pour les médecins des maisons de retraite, qui sont désormais disponibles 24 heures sur 24 pour les maisons de retraite

Cela signifie qu'il est possible que votre médecin habituel n’est pas en mesure de vous traiter pendant la crise, mais qu’il y a un autre médecin qui va vous aider.

Nous ne laissons personne seul dans le système de soins de santé. Il existe des pratiques qui pourraient devoir cesser à cause du virus corona, vous pouvez donc passer à un contrat temporaire avec l'État, qui prendra fin au bout de 2 mois, à moins que la crise ne dure plus longtemps. Ce contrat est valable pour toutes les personnes qui ont appris une profession de santé.

Il y aura un mode de facturation administrative simplifié pour les médecins pendant la crise de Corona, afin que cela soit plus facile à gérer.

Dans les maisons de retraite, il est désormais interdit d'aller travailler si l'on présente des symptômes du virus corona. Vous devez informer l'employeur immédiatement et vous devez vous faire tester. Le directeur de la maison de retraite est tenu de dresser la liste de toutes les personnes atteintes du virus de Carona et de communiquer cette liste au ministère de la santé. Il existe désormais également des règles de sécurité étendues, qui incluent les vêtements et des règles d'hygiène plus spécifiques pour les employés.

Pour l'instant, nous essayons d'utiliser le personnel qui s'est porté volontaire. Toutefois, il n'est pas exclu que le gouvernement devra faire des requisitions à différentes personnes, ce qui est autorisé par l'État en temps de crise.

Il n'est pas possible d'évaluer exactement le danger si les pays voisins vont faire des requisitions de personnel de santé dans un avenir proche, mais il est tout à fait normal en temps de crise d'être préparé.

De plus amples informations sur l'immunité des troupeaux sont disponibles le mercredi ou le jeudi.

Le gouvernement vérifie toujours avec qui une personne a été en contact si elle a été testée positive pour le virus corona et en informe ces personnes.

Il n'existe pas de réglementation directe sur le port d'un masque de protection, car nous n'avons pas assez de masques pour couvrir l'ensemble de la population. Cependant, vous devez porter un masque de protection si vous devez être en contact avec une personne vulnérable et en danger.

Le personnel qui travaille dans le soin à domicile doit également être équipé de manière adéquate pour se protéger et protéger les autres.

Le dernier nombre connu de personnel étranger, qui se trouve ici à Luxembourg dans un hôtel, est de 330 personnes + 20 membres de la famille.

Les hôpitaux se sont organisés différemment à cause du coronavirus, mais les centres d'urgence sont néanmoins ouverts.

 

Alain Schmit (Président du Doctorat (AMMD)) :

L'organisation des médecins et des dentistes a dû être réorganisée, afin que tous les patients, qu'il s'agisse de patients atteints de coronavirus ou d'autres patients, puissent être aidés le plus rapidement et le mieux possible.

Vous pouvez appeler le 8002 8080 et vous serez redirigé vers les bons médecins dans les centres de soins avancés ou vers le centre d'urgence pour les dentistes.

Si vous ne vous sentez pas bien, il est important de contacter votre médecin ou d'appeler le 8002 8080 afin qu'un médecin puisse vous aider.

Toutes les urgences et les maladies normales continueront à être traitées normalement et il n'y a pas lieu de craindre d'être infecté par le virus Corona, car toutes les précautions sont prises.

 

27.03.2020

Point de Presse avec Dan Kersch

 

https://www.youtube.com/watch?v=8ilOBD9hBkU


Un point important est le chômage partiel, qui devrait aider les entreprises à traverser cette période difficile. Ainsi, l'État prend en charge les salaires des employés d'une entreprise.
Normalement, le chômage partiel vous rapporte 80 % du salaire normal, mais aujourd'hui au moins le salaire minimum est payé. Vous pouvez donc obtenir au minimum 2141,99 € et au maximum 5262,48 € grâce au chômage partiel.
Le chômage partiel peut être demandé par chaque entreprise au Luxembourg.
L'agence pour l'emploi a également mis en place de nouvelles réglementations. Par exemple, si une personne se trouve actuellement dans l'hypothèse où l'allocation de chômage prendrait fin à ce moment-là, l'allocation de chômage restera jusqu'à ce que la crise soit passée et que le chômeur puisse à nouveau demander du travail.
Les familles ayant un enfant handicapé de plus de 13 ans peuvent désormais également prendre le congé pour raison familial.
Ce congé familial spécial est réservé aux personnes qui n'ont pas d'autre possibilité de s'occuper de leurs enfants. Si une personne est de toute façon chez elle, l'autre ne peut pas demander le congé spécial.
À partir de lundi prochain, le congé spécial doit être redemandé. Vous trouverez le formulaire à l'adresse www.guichet.lu.
Il existe une nouvelle réglementation sur le temps de travail pour la période de crise : les personnes peuvent travailler 60 heures par semaine et 12 heures par jour pendant cette période. Mais ce n'est pas seulement une demande du gouvernement, mais aussi des personnes qui doivent travailler maintenant.
Les étudiants dans le secteur de la santé peuvent désormais également aider et signer un contrat temporaire et travailler/assister un maximum de 40 heures par semaine.
Pour bénéficier de l'aide, les entreprises luxembourgeoises doivent impérativement faire une demande de chômage partiel. Le formulaire est disponible sur le site www.guichet.lu.
Les femmes de ménage qui sont employées dans des maisons privées ne peuvent pas demander de chômage partiel. Mais nous cherchons toujours des solutions pour ces cas.

Helpline - violence domestique

Telephone et mail

A partir du 14.04.2020 une Helpline fonctionne pour les victimes de violence domestique (femmes et hommes) afin de réagir à la hausse projetée des violences domestiques dans le cadre de la crise liée au COVID-19.

Il s’agit d’un numéro d’appel d’urgence anonyme qui offre une écoute, un soutien et une orientation dans le domaine de la violence domestique 7 jours sur 7 de 12 à 20 heures.

L’aide est possible par téléphone 2060 1060 et par mail et est fournie par des professionnel(le)s spécialisé(e)s en violence domestique. Par mail: info@helpline-violence.lu

Le site helpline-violence.lu est en construction.

Un certain nombre de personnes (femmes et hommes), souffrent dans leurs couples ou leurs familles de tensions telles que la cohabitation devient difficile et qu’une évolution vers des passages à l’acte physique est à redouter.

Par ailleurs, un certain nombre de facteurs de stress majeurs peuvent amplifier le phénomène de la violence domestique pour les couples qui fonctionnent déjà sur un mode violent.

En outre, le confinement dans le contexte de la pandémie liée au COVID-19 contribue à un isolement social pour les victimes qui ne leur permet pas nécessairement de recourir à une aide professionnelle. 

 

Cinq associations, conventionnées avec le Ministère de l’Egalité entre les femmes et les hommes et ayant une expérience de longue date dans le domaine de l’aide aux victimes de violence domestique sont à l’origine de ce projet:

·         Fondation Pro Familia

·         Fondation Maison de la Porte Ouverte

·         infoMann (asbl actTogether)

·         a.s.b.l. Femmes en Détresse

·         Conseil national des Femmes du Luxembourg, asbl

 

Cette Helpline a été mise en place avec le soutien du Ministère de l’Egalité entre les femmes et les hommes.

 

Bureau pour langage simple klaro!

Vidéo "Quand est-ce-que je peux aller dehors?"

Vidéo en langage simple et soustitrage

Informations de l'association LACI pour les porteurs d'implants cochléaire.

 

Si un porteur d'implant cochléaire est hospitalisé ces jours-ci, sa situation auditive peut se dégrader rapidement rien que par le fait que le personnel n'est pas familiarisé avec les détails techniques.

Nos collègues bavarois ont développé des fiches d'informations qui peuvent beaucoup aider dans cette situation.

Malheureusement, nous n'avons pas encore trouvé des fiches comparables en français.

Salutations amicales et restez en bonne santé!

Le comité de LACI

24.06.2020 Conférence de presse Paulette Lenert:

Nous sommes dans une phase de déconfinement, de nouvelles libertés nous ont été accordées. Cependant, au ministère de la santé, nous estimons qu'il s'agit d'une période très dangereuse. Le risque de nouvelles infections est encore très élevé. 

Aujourd'hui, c'est aussi la fin de l'état de crise. La Chambre des députés fonctionne donc comme avant. Les mesures qui existent encore ne sont plus fixées dans un règlement mais dans une loi Covid. Cette loi est limitée à la période Covid et dure un mois.
Cette nouvelle phase apporte de nouveaux assouplissements. L'administration de la santé a reçu une nouvelle base pour son travail afin qu'elle puisse mieux faire son devoir. 
Nous sommes en pleine pandémie, et l'OMS a également déclaré que nous sommes dans une phase dangereuse et que nous devons continuer à être prudents. Nous sommes en pleine pandémie, ce n'est pas encore fini.

La stratégie de déconfinement se poursuivra. Nous avons fait cela avec beaucoup de soin pour toujours voir ce qui se passe. L'économie a été ouverte, nous avons toujours pris le temps de voir si le relâchement avait un effet négatif ou non. La période d'incubation est de 2 à 3 semaines et ce n'est qu'après cette période que l'on voit l'effet du relâchement sur l'ensemble de la situation.

Les nouveaux assouplissements qui ont maintenant été décidés, n'ont pas été décidé par le ministère de la santé. Les réunions de moins de 20 personnes sont autorisées, il n'y a plus de règlement mais des recommandations.

Le Conseil d'État a décidé que les particuliers ne peuvent pas être limités dans leurs libertés chez eux. Les règlements ont donc été modifiés. Si plus de 20 personnes se réunissent dans un lieu public, elles doivent respecter les règles. Pas dans la vie privée. C'est donc un grand appel du ministère de la santé, il est très important que tout le monde suive les recommandations. Il est très important que chacun prenne ses responsabilités. 
Notre objectif est d'éviter un deuxième lockdown pour le Luxembourg. Certaines villes à l'étranger sont à nouveau en lockdown. Nous aimerions éviter cela au cours des prochaines semaines et des prochains mois. Nous sommes conscients qu'un nouveau lockdown entraînera des pertes humaines. Et bien sûr, les pertes économiques aussi.

Il est très important que TOUTE personne qui présente des symptômes contacte directement le médecin. En aucun cas, elle va au travail ou ailleurs. Isolez-vous et laissez un médecin voir ce qui se passe.
La règle de la distance est toujours valable et très efficace. Si la distance n'est pas possible, portez des protections pour la bouche et le nez. Et suivez également les directives en matière d'hygiène.
Il est très important que nous suivions toutes ces recommandations.

Nous devons rester prudents! Nous avons reçu de nouvelles informations de l'université, qui montrent qu'il est très important de retrouver chaque personne infectée et de trouver rapidement tous ses contacts proches. C'est la seule chose que nous pouvons faire pour arrêter la propagation du virus. Les nouvelles lois Covid nous donnent un cadre pour cela. 
Voici à nouveau les mesures :
Les foires et autres grands événements sont interdits. Les discothèques resteront fermées. Trop de gens pourraient se rassembler ici dans une pièce fermée.

Les masques sont toujours obligatoires dans les transports publics. Les masques sont également obligatoires dans les magasins, aux guichets, etc.
Règle générale: si un événement est organisé avec plus de 20 personnes, les personnes doivent être assises de manière à ce que la distance de 2 m puisse être respectée. Si la distance ne peut être maintenue, il faut porter un masque.

Dans la zone HORESCA, les règles restent les mêmes: Le nombre de personnes par table a été fixé à 10.

Dans le wellness, on peut utiliser le bain de vapeur ou le sauna seul. Les personnes qui vivent ensemble peuvent également l'utiliser ensemble.
Si chacun agit de manière responsable, nous pouvons y parvenir.

Questions :
Quel pourcentage a été testé pour le virus ?
156 000 tests ont été effectués entre-temps. 90% des personnes qui sont invitées à se faire dépister le font également. 73 000 personnes ont participé au test à grande échelle jusqu'à lundi dernier. Les personnes ont deux semaines pour s'inscrire à l'examen. Le test est fait rapidement, il ne fait pas très mal.

Que peut-on faire en privé ?
Il est recommandé de garder la distance, de signaler les symptômes directement au médecin. S'il y a des personnes à risque dans les environs, il convient d'accorder une attention particulière à toutes les recommandations. Il est également important que nous nous souvenions des personnes avec lesquelles nous avons été en contact. Si nous sommes ensuite testés positifs, les autres personnes que nous avons pu infecter peuvent être trouvées rapidement. C'est très important en ce moment. Dans le domaine professionnel les règles sont comme dans le domaine privé.
Pourquoi continuons-nous à déconfiner, alors qu'il y a plus de personnes infectées ?
Ce nouveau relâchement est intervenu à la suite d'une objection du Conseil d'État, et non sur recommandation du ministère de la Santé. Le Conseil d'État a un point de vue différent du nôtre. 
Le tracing des personnes infectées est très important pour le moment, mais vous avez maintenant moins de personnes (bénévoles) à aider. Qu'est-ce que cela signifie pour eux ?
Pour le ministère de la santé, cela signifie que nous devons nous débrouiller. Nous allons y parvenir.
(Tracing : Retrouver les personnes avec lesquelles une personne était en contact)
Vous pouvez constater que de nombreux jeunes sont infectés. Où les gens se sont-ils infectés ?
Certaines personnes ont été infectées lors de fêtes privées. Un appel à tous: respectez les règles. Chacun doit limiter ses contacts. 
Comment cela se passe-t-il dans les écoles ? Que se passe-t-il si un élève est testé positif ?
Certains élèves ont été testés positifs, les enseignants et les parents ont été contactés, les élèves doivent garder la distance et porter le masque si la distance n'est pas possible. Certains étudiants peuvent alors être testés.
À partir de la semaine prochaine, il y aura davantage d'élèves dans une classe. Si des élèves sont infectés, nous devons rechercher les contacts et tester ces personnes si nécessaire.
Il a été prouvé que les enfants sont moins susceptibles d'être infectés. Nous apprenons de semaine en semaine, les deux prochaines semaines à l'école ont été soigneusement étudiées.
Les écoles: Pour la rentrée de septembre, nous espérons que la situation sera comme aujourd'hui. Nous sommes en train de recueillir et d'évaluer les expériences de l'école. Et bien sûr, pour voir ce qui se passera s'il y a plus d'infections. Pour que nous soyons préparés et que les hôpitaux puissent y faire face.
De nombreux tests ont été réalisés. Les infections positives concernent principalement des personnes sans symptômes ou avec des symptômes faibles. Toute personne qui présente des symptômes doit en informer son médecin, puis ces personnes seront testées. Il est important que toute personne malade reste à la maison. 
La détente du 10 juin a été faite en raison des bons chiffres de ces dernières semaines. 
Le taux de reproduction est maintenant de 1,49. Qu'est-ce que cela signifie ?
Cela signifie que le nombre d'infections est en augmentation. Nous devons voir quelle est la tendance et ensuite nous devons voir si d'autres actions sont nécessaires. Il est important pour nous de savoir avec quelles personnes les personnes infectées sont en contact étroit et ainsi de prévenir d'autres infections.

Si 20 personnes sont nouvellement infectées et que toutes les 20 ont participé à de grandes fêtes, le nombre peut augmenter rapidement. Il est important pour nous d'obtenir les informations sur le contact de la part des personnes infectées. Il est donc important que nous suivions tous les directives du gouvernement. 
Le virus est toujours le même, donc les directives sont les mêmes. Le contact étroit est lorsque vous êtes avec des personnes pendant plus de 15 minutes, il est très important de porter le masque et de garder la distance. 
Comme il y a beaucoup de nouvelles infections, le ministère de la santé est occupé à contacter les personnes qui ont été en contact avec les personnes infectées. 
Une fois par semaine, nous informerons la presse. 
Quand pourrait-il y avoir une quarantaine forcée ?
Cette loi est en vigueur depuis des années et stipule qu'une personne peut être placée en isolement dans la CHL si elle représente un danger pour les autres. Cela dépend toujours de la situation. Cette situation n'existe pas encore. 
Espace café et restaurant: Les règles dans ce domaine sont claires, nous devons voir quelle sera la situation dans dix jours et nous pourrons alors décider si des contrôles supplémentaires sont nécessaires.
Test à grande échelle: les résultats de ce test n'ont été publiés que dans un document parlementaire. Il serait important que les informations sur ces tests soient publiées. Que vous puissiez voir ce qui s'est passé dans les différentes régions, combien de personnes ont été testées, dans quelles régions il y avait des personnes infectées. 
Nous donnerons à l'avenir cette information lors de la conférence de presse hebdomadaire. Nous y parlerons également de notre nouvelle stratégie de test. Nous y travaillons sur cela en ce moment. 


 

10.06.2020

Conférence de presse avec Xavier Bettel et Claude Meisch:

 

Au début du mois de juillet, une réunion tripartite réunira les différents syndicats et le gouvernement afin d'organiser au mieux le monde du travail, car le nombre de chômeurs a augmenté ces derniers mois et va augmenter dans les mois à venir.

Le Luxembourg se stabilise de sorte que le taux d'infection est faible.

À la maison et dans les lieux publics, 20 personnes peuvent se rencontrer sans qu'il soit réglementé par la loi que l'on doive porter un masque et garder une distance de 2 mètres. Toutefois, ce serait quand même un avantage de le faire.

Dans le restaurant, vous pouvez désormais vous asseoir avec un maximum de 10 personnes et dîner ensemble.

Les "Foiren" et les "Salons" peuvent être organisés à nouveau à l'extérieur, mais uniquement avec des restrictions spécifiques telles que de porter un masque et le maintien d'une distance.

Les compétitions sportives pour les athlètes individuels peuvent avoir lieu à nouveau.

Les aires de jeux seront à nouveau ouverts. 

Les enfants de moins de 13 ans ne sont pas obligés de porter un masque à l'extérieur.

Les aires de jeux intérieures (Indoor) peuvent être ouvertes, mais les enfants de plus de 6 ans doivent porter un masque.

Pendant les pauses dans la cour d'école, les enfants peuvent à nouveau jouer ensemble, mais ils doivent toujours y mettre un masque.

Les activités d'été / camps scouts peuvent avoir lieu à nouveau. Toutefois, il existe certaines règles sanitaires.

Le "chômage partiel" est prolongé jusqu'au 31 décembre 2020.

 

04.06.2020

Conférence de presse avec Lex Delles :

 

Le gouvernement prévoit un plan de sauvetage de 3 millions d'euros pour l'industrie du tourisme ici au Luxembourg. Cela permettra de soutenir de nombreuses petites destinations touristiques ici au Luxembourg.

Une campagne sera lancée dans le but que beaucoup de personnes de la Grande Région souhaitent passer leurs vacances au Luxembourg afin de survivre au mieux à la période qui suivra la crise de la Corona.

Toute personne résidant au Luxembourg et toute personne travaillant au Luxembourg et âgée de plus de 16 ans recevra un bon d'hôtel/camping d'une valeur de 50€. Ce bon peut être échangé jusqu'à la fin de l'année. Il est protégé par un code QR et n'est valable que pour cette personne. Vous ne pouvez pas le donner à une autre personne.

Vous obtenez de nombreuses informations complémentaires, comment passer vos vacances au Luxembourg, par exemple ce que vous pouvez faire en 3 jours.

On essaiera de soutenir le tourisme dans l'espace numérique comme la création de billets en ligne ou la "réalité virtuelle".

Une aide sera accordée à l'industrie du tourisme s’il souhaite changer de position dans le domaine numérique, afin que vous soyez bien équipé pour les vidéoconférences, etc.

L'ensemble de l'industrie touristique bénéficiera d'une aide financière s’il ne dispose d'un moins 25% de leur chiffre d’affaire normal.

 

29.05.2020

Conférence de presse avec Claude Turmes et Carole Dieschbourg :

 

Le nouveau plan de relance économique/climatique a été présenté à la Commission européenne.

Nous sommes en meilleure position que prévu et on peut définir de nouveaux objectifs encore plus haut.

Il est important de continuer à faire progresser la mobilité, la conservation de la nature et le développement des transports publics.

Mais il est également très important que nous puissions économiser l'énergie en utilisant des énergies renouvelables. Les énergies fossiles détruisent l'environnement, c'est pourquoi il est si important de changer.

Les bâtiments au Luxembourg représentent 12 % des émissions de CO2 du pays.

Le gouvernement soutient désormais la conversion à ces nouvelles énergies par de nombreuses aides financières. Cette disposition s'applique jusqu'au 31 mars 2021, date à laquelle la demande doit être reçue par l'État. Toutes les informations sont disponibles sur le site www.myenergie.lu. On peut faire les demandes à l'adresse www.myguichet.lu.

L'ancienne aides au climat resteront bien sûr en place.

Ce faisant, on soutient également l'économie et l'artisanat, car il faut espérer que beaucoup de gens accepteront ces offres.

 

28.05.2020

Conférence de presse avec Franz Fayot et Sasha Baillie (Luxinnovation) et Gérard Zoller (Robin SA)

Luxinnovation est important pour les entreprises luxembourgeoises qui ont besoin d'aide et de les accompagner et aussi pour faire venir d'autres entreprises étrangères au Luxembourg afin de bien soutenir l'économie.

"Fit for resilience" est le nouveau projet qui a été lancé pour renforcer les entreprises après la crise et les aider à faire face aux nouveaux défis. Tout d'abord, l'Etat (Luxinnovation) aide à faire le bilan de votre entreprise et ensuite à prendre des mesures par un spécialiste.

Ce projet s'étend jusqu'au 31 décembre.

Il est important d'accepter cette aide et d'obtenir des conseils afin de pouvoir surmonter rapidement la crise, dit le patron de Robin SA. Toute aide doit être prise en considération.

 

27.05.2020

Conférence de presse avec Henri Kox :

 

Ils recevaient 700 appels par jour au ministère à propos de problèmes de loyer et de nombreuses autres questions.

On doit mieux planifier l'avenir et, en cas d'urgence, on peut mieux protéger le logement que les personnes qui louent.

L'État luxembourgeois veut acheter beaucoup de lots de terrains à bâtir (Bau-Terrain) pour y construire, puis en libérer la moitié pour les locataires et vendre l'autre moitié (des maisons et appartements). Un grand projet appelé Elmen est en cours de développement, où de nombreuses maisons et appartements sont en cours de construction. Ces appartements resteront entre les mains du secteur public.

L'État et les communes doivent travailler ensemble pour améliorer autant que possible la situation du logement.

Il est préférable que l'État et les autorités publiques organisent le bâtiment, car il est à l'épreuve des crises. Il est important que ces appartements puissent être vendus ou loués à des prix abordable et que ce projet soit durable.

 

25.05.2020

Conférence de presse avec M. Bettel et Mme Lenert :

 

Xavier Bettel :

Seules 6 personnes peuvent se rencontrer à la maison et 20 personnes à l'extérieur dans l'espace public.

A partir de ce vendredi (29.05) :

La nouveauté est que plus de personnes peuvent participer aux cérémonies, telles que les mariages, les enterrements, les cérémonies civiles et religieuses. 

Les cinémas / théâtres peuvent rouvrir. Les messes religieuses peuvent être à nouveau organisés. Les congrès peuvent également se tenir à nouveau.

Vous devez être capable de garder une distance de 2 mètres et de porter un masque. Seules les personnes vivant dans le même ménage peuvent s'asseoir plus près les unes des autres.

Les restaurants / cafés / bars peuvent rouvrir leurs terrasses à partir du mercredi et à partir du vendredi vous pouvez à nouveau manger au restaurant. Un maximum de 4 personnes qui ne vivent pas sous le même toit peuvent alors aller au restaurant / café / bar et s'asseoir ensemble. Il y a une exception, par exemple s'il y a plus de 4 personnes dans le même ménage, alors vous pouvez manger avec plus de personnes. (Exemple : les deux parents et leurs 3 enfants). Les tables doivent être espacées de 1,5 mètre et si cela n'est pas possible, un écran en plexiglas doit être installé. Vous n'êtes pas autorisé à rester debout, mais vous devez avoir un siège fixe. Vous n'êtes pas obligé de porter un masque à table. Mais si vous devez aller aux toilettes par exemple, vous devez mettre le masque. S'il y a un buffet, il faut aussi mettre un masque. Il n'y a pas de "nuit blanche", les restaurants / cafés / bars doivent donc fermer à minuit.

Les centres fitness peuvent ouvrir mais l'ensemble de l'espace „Wellness“ doit rester fermé. Bien entendu, la règle de la distance doit également être respectée dans ce cas.

Les aires de jeux intérieurs et les aires de jeux en général doivent rester fermés.

Toutes ces nouvelles règles s'appliquent désormais pendant 3-4 semaines.

 

Paulette Lenert :

Nous avons de très bons chiffres maintenant, on peut donc ouvrir d’autres entreprises, cultes, e.t.c.. Il est maintenant très important de prendre la responsabilité de garder le virus sous contrôle.

Le risque augmente bien sûr à nouveau, mais c'est pourquoi vous devez faire preuve de discipline et de responsabilité envers vous-même et les autres.

Vous ne pouvez pas rester dans les cafés et les bars. Vous devez vous asseoir. 

Les "foiren" et les "salons" ne sont pas encore autorisés.

On espère que ces règles pourront être annulées le plus rapidement possible, mais pour l'instant, il s'agit de règles importantes.

Les contrôles sont effectués par la police et si un restaurant/café/bar ne les suit pas, il sera sanctionné par une amende.

Si vous êtes assis sur la même table, il n'y a pas de règle de distance. Les restaurants / cafés / bars doivent fermer à minuit.

Dans les cinémas, on doit mettre un masque lorsqu’on entre et sort et lorsqu’on ne peut pas garder une distance de 2 mètres. Si on est assis au cinéma, on peut enlever le masque.

Les sports peuvent désormais être pratiqués à nouveau à l'intérieur, mais avec les mêmes règles que pour les sports de plein air.

Les frontières avec la France et la Belgique sont toujours fermées. On ne sait pas exactement quand ces frontières seront réouvertes.

Les piscines peuvent être ouvertes, mais il doit y avoir un concept selon lequel une distance de 2 mètres peut être maintenue.

 

20.05.2020

Conférence de presse de Xavier Bettel, Premier Ministre et Paulette Lenert, Ministre de la Santé

Xavier Bettel: Ce matin, nous avons décidé des mesures au sein du conseil de gouvernement. La situation est bonne pour l'instant, le nombre de nouvelles infections et la capacité de nos structures sont bons. Les mesures de déconfinement ont commencé le 20 avril, puis se sont poursuivies le 11 mai avec de petites mesures de déconfinement. Nous ne pouvons toujours pas tirer les conséquences du relâchement du 11.5. 

Si les chiffres continuent à se maintenir, nous proposerons des mesures de déconfinement suplémentaires lundi prochain. Mais la lutte contre le virus n'a pas été gagnée. Pour l'instant, nous gardons le virus à l'écart. Les mesures prises fonctionnent, les chiffres le montrent. Nous avons pris la bonne décision pour avoir une bonne situation. Le déconfinement sera continué de manière solidaire. Nous l'avons fait tous ensemble. 

Les chiffres évoluent positivement, mais il y a aussi des personnes qui ont une mauvaise situation. Il y a aussi des entreprises qui ont du fermer et craignent pour leur existence. Le Conseil du gouvernement a donc adopté de nouvelles mesures. Avec le patronat et les syndicats, nous avons discuté de ce qui peut être fait. 

Une conférence de presse aura lieu ce soir, puis des informations complémentaires seront données. De plus amples informations sur les nouvelles mesures seront également fournies vendredi. Aujourd'hui, nous avons fait un plan pour la relance. Nous avons décidé des mesures ayant un impact supplémentaire de 700 à 800 millions d'euros. Nous avons besoin d'une relance. Un point important est la préservation des emplois, il faut que le moins de personnes possible se retrouvent au chômage. Nous voulons apporter un soutien financier aux entreprises touchées. La relance doit être durable; nous voulons nous concentrer sur les énergies renouvelables et la durabilité. À partir du 1er juillet, une procédure simplifiée sera mise en place pour les demandes de chômage partiel. 

Il y aura un fonds de solidarité et de reprise, qui aidera les entreprises qui sont fermer à cause de Corona. Par exemple, les restaurants et les centres de remise en forme. Pendant 6 mois, ils recevront une aide directe de 1250€ par employé (sous certaines conditions).

Les magasins reçoivent également une aide de 1000€ par employé pour le mois de juin, 750€ pour le mois de juillet, etc. Cela s'applique aux magasins employant 250 personnes. Des informations plus détaillées seront disponibles dans les prochains jours. Il y aura également des bons pour des nuitées au Luxembourg. Cela aidera le domaine du tourisme. 

Pour beaucoup de gens, le loyer est un problème, certains propriétaires ont offert leur aide volontairement, d'autres non. Les propriétaires seront encouragés à réduire le loyer en déduisant deux fois ce revenu sur leur déclaration d'impôts, jusqu'à un maximum de 15000€. Il n'y aura pas d'augmentation du loyer pour les particuliers pendant l'année 2020. Les délais pour les avances rembourables seront également prolongés de 4 mois. Pour le secteur culturel, nous avons élaboré un plan pour la relance. Un plan sera également élaboré pour d'autres domaines tels que le sport. Cette année, les allocations de vie chère seront doublées. Le congé pour soutien familial sera doté d'une structure juridique. Ce congé est important pour les personnes qui doivent s'occuper de proches car les structures de soins sont fermées. 

Les délais sont également prolongés pour les étudiants, afin que personne ne soit désavantagé parce qu'il ne peut pas fréquenter l'université ou passer ses examens.

La durabilité est importante, le Greendeal est important. Nous voulons promouvoir la mobilité électrique, l'utilisation des vélos et des vélos électriques en augmentant l'aide à leur achat. Le soutien aux travaux de rénovation sera également augmenté s'il rend l'immeuble plus durable. Cela aidera les entreprises qui travaillent dans le secteur et leur apportera de nouveaux clients.

Nous espérons pouvoir fournir des informations le 25 mai afin d'améliorer encore la situation. Le 24.6. l'état de crise prendra fin, il est donc important que nous prenions des décisions avant cette date à la Chambre des députés. 

Il y a également eu de nombreuses discussions sur les églises, vendredi il y aura une réunion où nous en discuterons. Nous avons maintenant reçu des plans de tous les cultes pour le déconfinement. Les églises doivent également pouvoir ouvrir, mais ils doivent aussi respecter les mesures de protection. 

Paulette Lenert: La plupart d'entre nous n'ont jamais connu de pandémie, la crise montre combien il est difficile de vivre dans l'incertitude, combien il est difficile de prendre des décisions, où l'on ne sait pas si ce sont les bonnes décisions ou non. Mais nous voyons maintenant que les décisions du gouvernement étaient justes et que nous pouvions éviter une catastrophe plus importante. Heureusement, la situation dans le pays est encore bonne. La présence du virus a diminué, ce qui est positif. Le nombre de personnes à l'hôpital diminue également lentement. Nous n'avons que quelques personnes au soins intensifs.

Nous voulons également faire de notre mieux pour la relance. Nous voulons maintenir nos connaissances sur le virus aussi bonnes et à jour que possible et nous le faisons en collaboration avec les chercheurs du pays. Nous avons déjà effectué 63 000 tests et nous continuerons à le faire. Il est important de continuer à veiller à ce que seules quelques personnes soient infectées. La distance de 2 mètres est très importante. Nous devons rendre la propagation du virus plus difficile. Nous en sommes nous-mêmes responsables.

Notre stratégie de test consiste à trouver et à isoler les personnes infectées. Nous voulons empêcher le virus de se propager. La motivation est toujours importante, nous avons tous besoin de patience. Nous voulons assouplir les mesures le plus rapidement possible, nous ne devons pas oublier que le virus n'est pas encore passé. Nous prenons des mesures qui profiteront à tous, même si tout le monde ne comprend pas toujours directement que c'est le cas ou pourquoi c'est ainsi. Si le virus se propage trop rapidement, notre système de santé sera surchargé, nous devons donc empêcher le virus de se propager.

Nous discutons d'un éventuel assouplissement avec les experts et les personnes concernées. Nous faisons également le point sur notre stratégie de test. Les évaluations sont en cours et vendredi, nous devrions être en mesure de fournir de plus amples informations sur l'immunité et notre stratégie de tests supplémentaires.

Les activités normales du système de santé devraient à nouveau augmenter.

Les CSA (Centre de soins avancés) sont moins nécessaires. Le 29.5., le CSA de Grevenamcher et d'Ettelbruck fermeront ses portes.

Le CSA à Esch fermera ses portes le 15 juin. Le CSA Luxexpo sera également fermé, mais il ne sera pas démantelé au cas où la demande augmenterait à nouveau.  

A partir du 25.05. les Maisons médicales seront ouverte de 20 à 7 heures du matin en semaine, le week-end et les jours fériés toute la journée. Mais vous devez vous inscrire par téléphone, vous ne pouvez pas vousrendre sur place sans rendez-vous. 

La Hotline téléphonique pour les questions relatives au virus sera progressivement réduite, car moins de questions sont posées. 

Questions :

Les simulations montrent qu'un déconfinement dans la zone Horesca à partir du 1er juillet pourrait apporter une deuxième vague. Un déconfinement dans le secteur Horesca est-elle encore prévue ?
Nous travaillons sur des simulations, les informations changent chaque jour, nous ne pourrons donc rien dire ici avant la semaine prochaine. Le virus est là et chaque déconfinement apporte de nouvelles infections, on voit que les mesures de protection buccale et de distance aident. La responsabilité personnelle joue un grand rôle. Même si les restaurants et les bistrots ouvrent de nouveau, ce ne sera pas comme avant, nous devons suivre les règles. Si nous nous y tenons tous, nous pouvons nous protéger les uns les autres et contribuer à limiter la propagation du virus. La réouverture de certains vols doit également être incluse dans les nouvelles simulations. 

La semaine prochaine, il y aura une conférence de presse sur les changements dans le domaine de la durabilité (taxe sur le CO2, PNEC, etc.)

Frontière belge: Nous devons attendre la réponse du conseil de sécurité belge. 

En France, la situation devrait rester telle quelle jusqu'au 15.06. C'est la dernière information dont nous disposons.

Stratégie de test: il existe différents tests, certains sont plus sensibles que d'autres. Mais tous sont bons en termes de qualité et de fiabilité.

27.03.2020

Point de Presse avec Xavier Bettel

 

https://www.youtube.com/watch?v=3pB947cFoNY

 

Le Luxembourg compte aujourd'hui 15 décès dus au coronavirus.

Il n'y a pas de personne décédée uniquement à cause du virus, mais toutes les personnes avaient des maladies antérieures et/ou étaient des personnes affaiblies et âgées.

La discipline doit être maintenue. Nous devons continuer à éviter les contacts et à rester chez nous. Faire du shopping n'est pas un plaisir. Il faut faire les choses les plus nécessaires et aussi faire ses courses seul.

Aujourd'hui, nous avons adopté une loi qui permet aux personnes bénévoles d'être rapidement employées sous contrat temporaire pendant la crise de Corona.

Les étudiants peuvent désormais également travailler dans le cadre d'un contrat temporaire pour la durée de la crise de Corona.

Les personnes en chômage partiel ne reçoivent normalement que 80 % de leur salaire, mais le gouvernement a décidé qu'au moins le salaire minimum est toujours payé.

Le congé familial spécial spécialement introduit n'est pas là pour rester à la maison lorsqu'une autre personne du ménage est de toute façon à la maison.

Nous avons débloqué un budget de 800 000 euros pour l'initiative Cepi, qui cherche également un vaccin.

Les ministres des finances de l'économie ont pour tâche de s'asseoir ensemble et de trouver de nouvelles idées pour organiser au mieux la stratégie de sortie du virus. L'Italie et l'Espagne souffriront très durement dans un avenir proche, même après l'apparition du virus.

L'idée avec Teletravail restera une option après le virus, mais cela doit être discuté avec les entreprises.

Si vous voulez aider, comme pour les emplois annoncés dans les administrations publiques, vous ne perdez bien sûr pas vos droits aux allocations de chômage.

Pour l'instant, il n'y a pas de date précise à laquelle le Luxembourg en autorisera davantage et, par exemple, à quel moment les commerces redémarreront.

 

Point de Presse avec Paulette Lenert

Nous avons maintenant 15 morts au Luxembourg. L'âge moyen des victimes est de 80 ans. La personne la plus jeune avait 53 ans, mais avait souffert de maladies antérieures.

Le nombre de personnes infectées est de 1605, et l'âge moyen des personnes infectées est de 46 ans.

Dans les maisons de retraite, il y a aussi des personnes infectées et 5 personnes sont mortes du virus.

40 personnes sont guéries. Toutefois, ce nombre augmentera encore plus rapidement dans les prochains jours.

Nous avons effectué 13738 tests jusqu'à présent, ce qui est également l'un des meilleurs résultats au niveau mondial.

Il y a 148 personnes hospitalisées à cause du virus corona et 25 personnes sont en soins intensifs.

Nous avons un total de 2357 lits dans les hôpitaux. Mais il peut y avoir 230 lits supplémentaires en cas d'urgence.

Il y a actuellement 119 lits de soins intensifs et 80 lits de soins intensifs que nous pouvons rapidement mettre en place sur appel. Il existe 100 autres ventilateurs qui peuvent être utilisés si nécessaire.

D'autres commandes de matériel sont en cours.

Il y a 4 nouveaux scanners. Le premier sera mis en service à Ettelbruck le 3 avril.

Les trois autres scanners seront assemblés dans des conteneurs au CHL et cela prendra encore plus de temps.

Dans la Zitha, il y a une partie où aucun patient porteur de virus n'a accès et où seules les autres urgences sont traitées.

Il existe également de nouvelles connaissances dans le domaine de "l'immunité de troupeau". Cela signifie que la semaine prochaine, on voudrait effectuer des contrôles ponctuels (tests sanguins) dans la population pour voir comment le virus se propage déjà au Luxembourg.

Je passe un appel au sujet du Cargo Center. Le matériel est arrivé. Lentement, de plus en plus de matériel arrive. Au sein de govjobs, il y a des offres d'emploi pour aider, mais nous avons besoin de plus de personnel. Si vous pouvez nous aider, veuillez nous contacter.

Les lignes directrices pour une personne guérie sont au Luxembourg puisque le test positif doit être effectué 14 jours et 48 heures après les derniers symptômes du virus.

Même les masques faits soi-même, pour lesquels le ministre a lancé un appel, seront utiles en cas de pénurie d'autres masques. Mais les masques sont d'une aide limitée. Il faut toujours garder une distance de sécurité.

 

 

 

26.03.2020

Point de Presse aver Dr. Romain Nati et le Dr. Thérèse Staub

 

https://www.youtube.com/watch?v=lQpBXbw81AA

 

Une étude intitulée "Discovery" est lancée.

Le siège social est en France. 6 pays travaillent ensemble pour tester 4 médicaments.

Ce sont des médicaments qui peuvent avoir un effet contre le virus corona.

Seules les personnes présentant des symptômes graves du virus corona seront distinguées. Seules les personnes qui ont déjà des problèmes respiratoires et qui ont besoin d'oxygène seront sélectionnées.

Ces personnes peuvent participer volontairement et doivent donner leur consentement.

Il y aura quelques milliers de personnes dans tous ces pays qui vont participer.

Nous ne savons pas encore combien de médicaments le Luxembourg recevra.

Si on remarque que l'un des quatre médicaments donne de bons résultats, nous nous concentrerons sur ce médicament.

Une campagne avec les anticorps de patients guéris du corona virus est actuellement en cours de test, mais il n'y a pas encore de résultats.

La durée pendant laquelle un patient a le virus en lui est différente. Certains patients ont le virus dans le nez pour un long temps. Lorsque les patients ne présentent pratiquement aucun symptôme, ils peuvent rentrer chez eux et doivent rester isolés pendant 14 jours.

La plateforme vidéo est disponible sur www.econsult.esante.lu ou www.cns.lu et sur les sites web des hôpitaux. Vous pouvez également visiter le site web de www.sante.lu et le site web du coronavirus du gouvernement.

 

Point de Presse avec Christian Oberlé (Président de la CNS et de l'Agence E-Santé)

On a une nouvelle plateforme pour les patients et les médecins.

Il s'agit d'une plateforme de vidéoconférence, gratuite, où les patients peuvent consulter leur médecin et être traités via Internet avec le plus haut niveau de protection des données.

La consultation en télécommunication est destinée aux médecins, dentistes et sages-femmes. Les prix sont les mêmes que lorsque vous allez normalement chez le médecin et sont payés par la CNS comme toujours.

Vous devez indiquer au médecin la pharmacie où vous voulez aller et le médecin enverra ensuite par courrier électronique l'ordonnance pour le médicament à cette pharmacie.

Le médecin peut aussi facilement envoyer une attestation de congé maladie et la facture par voie électronique.

Il vous suffit de vous identifier et vous recevrez le médicament. Dans la mesure du possible, il convient d'éviter le papier et les lettres postales afin de ne pas surcharger la poste.

La lettre du congé de maladie doit seulement être transmis à l'employeur et non plus à la CNS, car la CNS reçoit automatiquement la lettre du médecin via la consultation par télécommunication.

Il existe 2 autres possibilités pour la plateforme vidéo via Doctena et Doctor + et on est en échange avec ces fournisseurs que vous pouvez également obtenir tous les documents par voie électronique.

Mais l'ordonnance est également envoyée aux patients par courrier si la pharmacie n'est plus ouverte et que vous pouvez donc vous rendre dans une autre pharmacie.

Il faut également faire savoir au médecin qu'en cas de suspicion du virus, dans quel laboratoire le patient veut aller pour le test. Le médecin envoie donc immédiatement l'ordonnance pour le test au bon laboratoire.

Il est important d'utiliser d'abord la plateforme vidéo pour se protéger contre le virus.

Les personnes âgées qui ne disposent pas d'internet peuvent toujours appeler les médecins pour leur consultation.

 

Point de presse avec Dr. Pierre Hertz (membre du groupe de crise du ministère et responsable des nouveaux centres de soins avancés)

Ces centres ont été créés pour aider et traiter les patients soupçonnés d'être porteurs du virus, mais aussi pour les personnes qui ont besoin d'autres soins ou d'une assistance médicale.

Les patients sont immédiatement répartis à l'entrée entre les éventuels patients porteurs du virus et les patients présentant d'autres problèmes afin d'empêcher la propagation du virus.

Les médecins qui travaillent dans les centres peuvent prendre en charge les patients atteints du virus et délivrer des certificats médicaux, des prescriptions et le test du virus est également effectué immédiatement par le médecin. Il est ensuite décidé si le patient peut rentrer chez lui ou s'il est conduit à l'hôpital.

Tout d'abord, vous devez faire la télécommunication avec le médecin de famille. Le médecin peut alors évaluer si le patient doit se rendre dans un centre de soins avancés (CSA) ou si une visite à domicile est nécessaire.

Cependant, il est également possible de se rendre spontanément dans un centre de soins avancés et de se faire examiner.

 

Point de Presse avec Dr. Stéphanie Obertin (Présidente du Conseil médical général)

Les patients ne doivent pas se rendre immédiatement chez les médecins, mais il faut les appeler ou leur envoyer un courriel, puis on fait une orientation ou on demande un traitement.

Il existe des prescriptions pour les médicaments forts (prescriptions bleues et roses), que vous devez quand même aller chercher chez le médecin.

 

Point de Presse avec dentiste Dr. Carlo Ahlborn (vice-président de l'AMMD)

Les dentistes sont fermés. Mais il y a trois urgences qui s'ouvrent à tour de rôle. Les bureaux sont situés au nord, au centre et au sud.

C'est suffisant pour l'instant, mais on peut en ouvrir davantage si nécessaire.

 

 

 

25.03.2020

Point de presse avec Franz Fayot (ministre de l’économie), Lex Delles (ministre des classes moyennes) et Pierre Gramegna (ministre des finances)

 

https://www.youtube.com/watch?v=MZNpYm_0T28

 

La EZB veut garantir la stabilité économique.

Il y a 5 cas où les règles de concurrence sont modifiées ici au Luxembourg.

En Europe, l'économie est paralysée.

Ces 8,8 milliards d'euros que l'État luxembourgeois peut mobiliser représentent 14 % du PIB du Luxembourg.

 

Pour le chômage partiel (2 mois), l'État prévoit 1 milliard d'euros.

La loi pour les petites et moyennes entreprises devrait coûter 300 millions d'euros

Pour le congé familial on prévoit 400 millions d'euros pour 2 mois.

Les banques doivent faire preuve de solidarité avec leurs clients (entreprises).

6 banques vont reporter le remboursement des intérêts pour les 6 prochains mois !

Le risque est donc supporté à 15 % par les banques et à 85 % par l'État. 

Ces 6 banques comprennent la Caisse d'épargne, BGL BNP Paribas, Bil, la Banque de Luxembourg, Raiffeisen et ING.

Le secteur privé et l'État travaillent en étroite collaboration.

Il est très important que les factures impayées soient payées ! Ainsi, l'économie peut se redresser plus rapidement.

35 000 petites et moyennes entreprises ont des difficultés au Luxembourg.

Propriétaires d'immeubles : veuillez faire preuve de solidarité et de tolérance envers les personnes et les entreprises qui ne peuvent pas payer leur loyer.

Les petites entreprises de maximum 9 employés qui ont un chiffre d'affaires d'au moins 15 000 euros par an et qui ont dû fermer à cause de la crise recevront une aide de 5 000 euros. Cette somme n'a pas à être remboursée et est exempte d'impôts.

Il est également possible pour les entreprises d'emprunter de l'argent à l'État.

La SNCI (Société Nationale de Crédit et d'Investissement) soutient et accorde également des prêts aux entreprises afin qu'elles puissent continuer à exister.

Il est essentiel que nos emplois continuent d'être garantis.

Le gouvernement soutient les grandes, moyennes et petites entreprises, mais aussi les travailleurs indépendants.

 La réforme fiscale prévue est toujours en cours, mais sera peut-être un peu reportée.

 

 

 

 

25.03.2020

Point de Presse avec Xavier Bettel

 

https://www.youtube.com/watch?v=Gmk09IgAcTY

 

Aujourd'hui, dans la matinée, il y a eu un conseil de gouvernement extraordinaire.

1333 personnes sont infectées par le virus.

De plus en plus de personnes présentent des symptômes graves et doivent être hospitalisées.

Il est important que le moins de personnes possible soient infectées !

L'économie doit être renforcée à l'avenir.

Surmonter la crise coûte ce qu'elle coûte.

Au total, 8,8 milliards d'euros d'aide financière peuvent être mobilisés par l'État.

Le chômage partiel était initialement limité à certains secteurs, mais il a maintenant été étendu à tous les secteurs. Dans ces cas, 80 % des salaires sont payés par l'État. Ici, 500 millions d'euros par mois sont prévus.

Il y a déjà eu 4600 demandes par courrier et 3700 demandes par e-mail.

15 0000 entreprises (employant 100 000 personnes) ont été fermées en raison de mesures gouvernementales.

 

À ce jour, 20 000 demandes de "congé pour raisons familiales" ont été présentées.

Le gouvernement a prévu 200 millions à cet effet pour les deux mois.

Pour les petites entreprises (jusqu'à un maximum de 8 personnes), 5000 euros sont prévus. 

 

Toutes les mesures prévues ont un impact financier important mais des vies humaines sont en jeu. C'est la plus haute priorité.

Le Luxembourg a une économie forte, donc le Luxembourg peut se le permettre.

La solidarité est nécessaire !

 

Il y a encore des gens qui ne respectent pas les mesures ! Veuillez réduire vos rencontres sociales ! Si les règles ne sont pas respectées, cela signifie un danger pour tout le monde ! Restez chez vous !

 

De nombreuses personnes nous ont contactés via le site https://govjobs.public.lu/fr.html D'autres catégories seront ajoutées ici, alors n'hésitez pas à consulter régulièrement ce site.

Le gouvernement saura alors vers qui se tourner lorsqu'il aura besoin de quelqu'un.

 

Nous faisons partie du problème si nous ne suivons pas les règles.

Nous faisons partie de la solution si nous respectons les règles.

 

 

Point de Presse avec Paulette Lenert

Au Luxembourg, de nombreux tests sont effectués - plus qu'à l'étranger - et le nombre de personnes infectées est donc très élevé. De plus, au Luxembourg, les personnes dont la présence du virus est connue (en raison de leurs symptômes), même sans test, sont comptées parmi les personnes infectées.

Au total, 143 personnes sont hospitalisées à cause du virus.

Sur ce nombre, 21 personnes sont en soins intensifs.

6 personnes viennent de France et sont soignées ici au Luxembourg.

Un autre patient est déjà en route depuis la France.

Ces patients ont besoin de soins intensifs et doivent être ventilés à l'aide de machines.

Le Luxembourg étant si bien préparé, nous pouvons recevoir et soigner des malades venant de France.

 

Il n'y a pas eu de nouveaux décès au Luxembourg depuis 2 jours (8 personnes sont décédées jusqu'à présent).

 

L'organisation ici au Luxembourg fonctionne bien. Ainsi, la Luxexpo, à Esch (Rockhalle) et à Ettelbrück (Däischhal) les Centres de Soins Avancés (CSA) ont déjà ouvert leurs portes. Vendredi, le centre de soins de Grevenmacher (centre culturel) ouvrira ses portes. 

Il y a déjà 75 personnes qui y travaillent - tous des volontaires.

Vous devez d'abord vous rendre chez le médecin de famille, qui vous orientera vers le centre de soins. Si vous n'avez pas de médecin de famille, vous pouvez y aller sans recommandation, mais il vaut mieux avoir une recommandation.

La "Cellule de Crise" se réunit quotidiennement.

Les dentistes, les vétérinaires, etc. devraient réduire leurs activités aux situations d'urgence.

 

Nous n'avons pas une quantité infinie de matériel d'essai au Luxembourg - de nombreuses commandes ne sont pas encore arrivées. C'est pourquoi nous essayons d'utiliser le matériel de manière efficace.

Au total, 10 000 personnes ont déjà été testées - moins de tests sont effectués à l'étranger.

Les tests n'ont aucun sens pour les personnes qui ne présentent pas de symptômes.

Nous attendons toujours des commandes de matériel de protection.

Mais 4 scanners ont été achetés, un pour chaque hôpital.

Le scanner peut remplacer le test corona, avec l'image du scanner, les poumons peuvent être vérifiés pour le virus.

Le Luxembourg participe à l'étude "Discovery". Il s'agit d'une étude clinique menée en France, qui teste 4 médicaments différents contre le coronavirus. Au total, 7 pays y participent.

Il y a environ 130 lits pour les patients en soins intensifs.

 

 

 

24.03.2020

Point de Presse avec Taina Bofferding (ministre de l'intérieur)

 

https://www.youtube.com/watch?v=Ke8BnpVnDec

Le ministère de l'intérieur s'efforce d'apporter la meilleure réponse possible en cas d’urgence. Il est nécessaire de suivre en permanence la situation au Luxembourg.

Il est important que le CGDIS et, par exemple, le bureau central du 112 soient aussi bien organisés que possible et toujours prêts à agir.

Le CGDIS est opérationnel à 100% et la sécurité civile est garantie.

La volonté d'aider est très grande. Il est très important qu'il y ait des volontaires.

Le CGDIS est toujours disponible aux personnes qui ont un accident, que ce soit à la maison ou sur la route. L'aide est toujours donnée.

Il est possible que l'isolement à la maison augmente le stress et entraîne une plus grande propension à la violence domestique. La violence domestique est alors une conséquence du stress et de cet isolement.

Vous pouvez toujours contacter les différentes organisations (centres de conseil social (par exemple SOS Détresse, violence.lu)) qui sont ouvertes à de tels cas. Bien entendu, la forme de conseil est différente, par téléphone ou par courrier électronique. Mais vous pouvez toujours les contacter.

Si, toutefois, des violences domestiques se produisent, veuillez contacter le 113 afin que la police puisse intervenir.

Le CGDIS a fait tout son possible pour que leurs propres personnel (pompiers, ambulanciers, etc.) soient également protégées au mieux afin que vous ne soyez pas infecté.

A partir du 1er avril 2020, un SAMU supplémentaire sera en service en coopération avec l’Air- Rescue. Il s'agit d'une équipe composée d'un médecin et d'une infirmière.

Les communes ont de grands défis à relever et une grande responsabilité. Le SYVICOL (organisation faîtière des communautés) travaille en collaboration avec le ministère.

La commune doit surveiller les égouts, vérifier l'approvisionnement en eau et le ramassage des ordures doit être fait. Le bureau des citoyens doit faire son travail (par exemple, en créant des adresses électroniques spéciales et en leur demandant d'abord comment signaler une naissance ou un décès, par exemple) et la police au niveau de la commune doit fonctionner. Les communes doivent s'organiser pour que le personnel soit protégé et que tout fonctionne. Les tâches les moins importantes de la commune peuvent donc rester fermées pour le moment.

Le conseil communal peut toujours prendre des décisions importantes et échanger des informations, par exemple par vidéoconférence.

Un grand merci aux maires, qui font du bon travail, et aussi aux initiatives volontaires, par exemple, que le personnel de la commune fasse des courses pour les personnes âgées, afin que ces personnes ne soient pas exposées au virus pendant qu'elles font leurs courses.

Dans les maisons de retraite et les établissements hébergeant du public, des directives spéciales doivent également être suivies pour que la propagation du virus ne se poursuive pas.

 

 

Paul Schroeder, directeur général de la CGDIS

Le CGDIS doit continuer à fonctionner. Il y a moins d'accidents de voiture et d'accidents de travail pour le moment, mais des accidents domestiques, des urgences médicales normales et des incendies peuvent encore se produire.

Mais nous pouvons encore assumer des tâches supplémentaires, comme nous l'avons fait avec la crise de Corona.

 

Merci à tout le personnel, qu'il soit bénévole ou professionnel, qui fait un bon travail en permanence.

Nous travaillons en collaboration avec les différents hôpitaux afin de garantir que les meilleurs soins possibles soient donnés à tous.

Nous avons arrêté toutes les tâches non essentielles comme la formation.

Chaque jour, nous vérifions le nombre exact d'absences pour cause de maladie afin d'être toujours bien positionnés et de pouvoir bien fonctionner.

L'aéroport est également toujours sécurisé, car sans les pompiers, aucun avion ne peut atterrir ou décoller. C'est important en raison des avions-cargos, qui apportent toujours de nouvelles marchandises au Luxembourg.

Ensuite, il y a les principaux centres opérationnels dans le Nord, à Luxembourg-ville et à Esch, qui doivent toujours être dotés en personnel. Le Samu doit aussi toujours être garanti. Bien entendu, le CGDIS prend également en charge tout le trafic téléphonique et informatique.

Le personnel a été informé comment agir d’une manière correcte envers les patients atteints du virus. Les ambulances peuvent également être correctement désinfectées à Luxembourg-ville.

Le personnel de l'ambulance a été réduit à 2 personnes, afin de pouvoir durer le plus longtemps possible pour être toujours prêt à intervenir en cas de crise.

Presque toutes les ambulances sont utilisées et dotées de personnel, en général pas autant qu'aujourd'hui, de sorte qu'en cas d'urgence, l'approvisionnement est toujours garanti.

Le CGDIS contrôle également toutes les personnes en quarantaine pour voir comment elles se portent. Cela signifie qu’il contact les gens et demande leur état.

Le CGDIS gère également la ligne d'assistance téléphonique sur le virus Corona. Il y a eu plus de 24 000 appels jusqu'à présent.

Le CGDIS a un aperçu exact du nombre de lits disponibles des différents hôpitaux. Il utilise ces informations pour que tous les patients puissent être traités le plus rapidement possible.

Ce n'est donc pas toujours l'hôpital le plus proche qui est approché, mais un hôpital aussi éloigné est possible car il y a plus de lits disponibles.

L'organisation du transport des patients de l'étranger vers le Luxembourg est dirigée par le CGDIS afin de mettre en œuvre l'aide offerte par le gouvernement luxembourgeois.

Pour l'instant, le CGDIS est très bien positionné et le travail ne pose aucun problème.

Le personnel du CGDIS est bien sûr également testé en cas de cas suspects et si l'un d'eux est positif, les règles médicales sont suivies.

 

23.03.2020

Point de Presse: Jean Asselborn

 

https://www.youtube.com/watch?v=BhjvIa-MEOY

 

Une réunion du Conseil de l'UE a eu lieu aujourd'hui.

On y a parlé non seulement de la terrible situation en Syrie, mais aussi du virus corona.

L'espace Schengen (qui comprend 26 pays européens) devait célébrer son 25e anniversaire le 26 mars. Dans ce domaine, il a toujours été important que tous les pays membres soient autorisés à se déplacer librement à travers les frontières.

Aujourd'hui, 15 pays sur 26 contrôlent ou ferment leurs frontières.

Mais la fermeture des frontières ne favorise pas le confinement du virus. Elle est également discriminatoire et contraire à la législation européenne.

Le Luxembourg est dépendant des frontaliers qui viennent chaque jour au Luxembourg.

Beaucoup d'entre eux travaillent dans le secteur des soins ou de la santé. Il est donc important que les frontières restent ouvertes pour les frontaliers.

Dans le "Grand Est" en France, la situation est très grave en ce moment. C'est pourquoi le Luxembourg essaye d'aider. Les personnes infectées par le coronavirus sont transportées par hélicoptère et traitées au Luxembourg dans l'unité de soins intensifs.

Le 18 mars, il a été décidé que les frontières extérieures de l'espace Schengen seraient fermées, laissant ainsi les frontières intérieures entre les pays ouvertes. Mais cela ne se passe pas ainsi.

Il est très important que les frontières soient réouvertes !

Il y a encore environ 300 Luxembourgeois répartis dans le monde. Ils essaient de ramener ces gens au Luxembourg.

C'est pourquoi il est très important que les aéroports restent ouverts !

Le Luxembourg n'a pas de vols directs vers d'autres continents.

Néanmoins, un avion s'envole maintenant pour le Cap-Vert (Afrique) afin de ramener des Luxembourgeois et des personnes de l'espace Schengen - en signe de solidarité.

Il est également important d'être conscient de ce qui se passe lorsque le virus se déclare en Afrique. Ce serait très grave. C'est pourquoi il faut aider là où on peut !

Il y a également des tentatives d'ouvrir davantage de frontières avec l'Allemagne. Une voie supplémentaire a été ouverte pour les frontaliers venant d'Allemagne, de sorte qu'il n'y a pas toujours autant d'embouteillages.

En Hongrie, la situation est également très grave. C'est là que le gouvernement a l'autorité. Ce n'est pas limité dans le temps comme au Luxembourg. Le Parlement (Chambre) a également sa fonction normale au Luxembourg.

Dans les dernières heures, une livraison avec du matériel est arrivée. D'autres matériaux importants sont encore en route.

 

 

 

22.03.2020 Conférence de presse de Paulette Lenert, Ministre de la Santé

Lien pour l'interprétation en langue des signes: https://youtube.be/a0TavkKW33Q

 

Infectés: 798 personnes, 34 personnes à l'hôpital et 3 personnes en soins intensifs en traitement.

Chaque jour, la situation est discutée avec tous les acteurs. Les hôpitaux ont libéré la moitié de leur capacité pour les patients atteints de covid.

Notre personnel est prêt et en bonne santé. Nous essayons de créer autant de capacités que possible autour des hôpitaux. Non seulement nous avons des patients atteints de covid, mais les autres patients doivent être bien pris en charge.

Au CHL, une structure de tente est en cours de construction pour 100 lits supplémentaires.

à Colpach, nous avons un Centre de traitement/traitement, qui a été mis à notre disposition par la Croix rouge.

Ici, les personnes qui n'ont pas besoin d'un traitement intense peuvent être admises..

Le Domaine Thermal de Mondorf peut, si nécessaire, fonctionner comme une structure supplémentaire dans un délai de 4 jours.

Actuellement, la première personne de contact est le généraliste, ici nous pouvons utiliser la téléconsultation à partir de la semaine prochaine.

 

Nous allons construire 4 centres de soins avancés.

À partir de lundi, le centre sera prêt dans le cadre de la Luxexpo à Luxembourg-ville, à partir de 14h00.

Ceux-ci remplaceront progressivement les maisons médicales.

Mardi, le deuxième centre de la Rockhall à Esch sera opérationnel. Ensuite, dans le Deichhal à Ettelbruck.

À l'est, nous cherchons encore à savoir quelle salle convient.

Nous avons donc de la place pour de nombreux patients, il y a 4 grandes structures.

Ces centres sont divisés en deux zones : COVID ou COVID présumé et non COVID

Ici nous pouvons faire le diagnostic, les tests etc. en coopération avec les laboratoires.

Les deux filières sont clairement séparées. Les centres sont destinés à un traitement ambulatoire. Si nécessaire, des lits peuvent être placés près d'eux.

Nous avons ici la possibilité d'observer les patients de près et d'examiner leurs progrès.

Les chercheurs de l'université nous soutiennent dans cette démarche.

Le premier objectif est que le virus se propage le plus lentement possible, il faut donc rester chez soi et PAS DE CONTACTS SOCIAUX !

Ici, au Luxembourg, nous courons deux risques : le premier est que nous manquions de matériel, ou que le nouveau matériel ne soit pas livré assez rapidement

le second est que nous connaissons une pénurie de personnel.

Demain vous pouvez lire sur Internet à govjobs.lu quelles personnes nous recherchons et toute personne intéressée peut nous contacter.

Nous avons besoin de personnel médical, mais aussi d'autres personnes.

Matériel: de nombreuses commandes sont en cours, également avec l'UE que nous avons commandée. La commande commune devrait arriver fin avril, si c'est le cas, alors nous ne manquerons pas de matériel. Mais nous avons aussi d'autres commandes en cours.

 

Masques  Pour l'instant, nous distribuons les masques selon notre liste de priorités (médecins, infirmières, pharmacies, masseurs, sages-femmes, maisons de retraite, services de soins infirmiers, ambulance)

Si nous obtenant suffisamment de masques, nous pouvons les distribuer à d'autres personnes, comme les caissiers, les chauffeurs de bus, etc.

Il est donc toujours nécessaire de garder la DISTANCE et de se laver les mains, si vous vous sentez mal, vous devez rester à la maison.

 

Aujourd'hui, nous avons donné à la France l'engagement d'admettre des patients en soins intensifs ici parce que nous avons cette capacité pour le moment. La solidarité au sein de l'UE est très importante en ce moment.

 

Au début, les tests n'étaient effectués que lorsque les gens présentaient des symptômes. La situation a maintenant changé, mais sans symptômes, un test est inutile.

Bientôt, tous ceux qui présentent des symptômes seront testés. Nous testons là où cela a du sens, et si nous avons beaucoup de tests, alors nous pouvons faire des tests sur toute la ligne.

Nous examinons l'évolution de la situation et décidons de la durée pendant laquelle les personnes doivent rester séparées.

Ici au Luxembourg, le pic pourrait venir dans une semaine ou deux, il faut voir ce qui se passera après.

Actuellement, 1500 personnes par jour sont testées. Un sur mille est positif, parce que nous faisons beaucoup de tests, nous avons des chiffres plus élevés qu'à l'étranger.


A partir de la semaine prochaine, nous pourrons donner des chiffres réguliers sur le nombre de personnes guéries, nous sommes maintenant à10.
Actuellement, 173 frontaliers utilisent l'offre pour séjourner dans des hôtels au Luxembourg.

 

21.03.2020 Session à la Chambre des députés

Nous avons une situation extraordinaire dans le pays. Pendant l'urgence, la Chambre des députés reste pleinement opérationnelle. Le contrôle de la Chambre des députés est important dans cette situation et nous ferons notre travail consciencieusement. Le risque sanitaire auquel la société est exposée est grand et nous devons tous travailler ensemble.

100 employés de la Chambre des députés travaillent à domicile, ici nous sommes assis plus loin que d'habitude et aussi dans d'autres pièces, afin de garder la distance nécessaire.


Je suis en contact étroit avec le Conseil d'État. Aujourd'hui, nous discutons du projet de loi 7535 sur la prolongation de l'urgence pour 3 mois.

Nous avons besoin d'au moins 2/3 des voix pour adopter le projet de loi.


M. Bartolomeo :

Le jeudi 19 mars 2020, la loi 7535 a été adoptée. La Commission a adopté le projet après de nombreuses discussions.

Nous sommes confrontés à une crise nationale et internationale, de nombreuses personnes dans le monde tombent malades et meurent à cause de COVID 19 et cela a un fort impact sur nos vies.

Jusqu'à aujourd'hui, il n'existe ni vaccin ni médicament, mais nous pouvons faire quelque chose. Notre bon sens nous dit que sauver des vies est la plus haute priorité. Nous devons donc réagir rapidement pour surmonter cette situation difficile. Même en cas d'état d'urgence, la Chambre des députés conserve tous ses droits et son pouvoir.

L'état de crise déclaré le 18.03.2020 était de 10 jours, en votant la loi aujourd'hui nous pouvons prolonger l'état d'urgence à 3 mois.

Si la crise est terminée avant cela, nous pouvons raccourcir l'état d'urgence et ces pouvoirs spéciaux seront alors retirés.

La Chambre des députés n'est pas éteinte pendant les 3 mois, nous allons discuter des nouvelles mesures avec le gouvernement.

Le rôle de la Chambre des députés dans l'urgence est défini dans notre constitution. En cas d'urgence, il doit être possible de réagir rapidement. les règlements décidé par le gouvernement pendant l'état de crise peuvent être contrôler par le tribunal.

Je demande la chambre de voter pour ce projet de loi, c'est un projet de loi d'une amplitude jamais vue depuis des années.

 

Tous les partis ont voté pour le projet de loi. Luxembourg est en état de crise pour 3 mois.

 

 

 

 

20.03.2020 Conférence de presse à 18h de Franz Fayot, ministre de l'économie

L'impact du virus CORONA sur l'économie est déjà énorme. La crise n'est pas encore terminée, nous avons besoin de réponses nationales et européennes.
La situation actuelle est unique, c'est une crise sanitaire qui a atteint l'économie et les entreprises.

La Commission européenne à Bruxelles a offert son soutien, nous avons besoin d'une approche européenne. Pendant la nuit, la situation économique et certaines mesures d'aide aux entreprises ont été discutées à Bruxelles. La libre circulation de l'alimentations, des matériaux et des médicaments est très importante et les entreprises doivent également continuer à être approvisionnées en équipement afin de pouvoir continuer leur travail. Il est important que les citoyens de l'UE soient autorisés à traverser les frontières pour travailler. Au Luxembourg, la moitié de la population active vient de l'étranger. Il est donc essentiel pour l'économie que les frontières restent ouvertes.

Le Luxembourg est également un producteur de biens dont les pays étrangers ont besoin, par exemple nous produisons un matériel important pour la fabrication de combinaisons de protection. Nous sommes convaincus que nous pouvons trouver des solutions rapides. Dans l'intérêt de la santé de tous les citoyens de l'UE, la libre circulation des marchandises en Europe doit être garantie. L'Allemagne a levé ses restrictions d'exportation de produits d'équipement.


Ici, au Luxembourg, nous avons plus de flexibilité pour offrir une aide aux entreprises et réduire l'impact. Nous nous efforçons d'aider les entreprises rapidement.  

Le chômage partiel: l'État prend en charge 80% du salaire, cela s'applique aussi bien aux contrats à durée déterminée qu'aux contrats à durée indéterminée, cela s'applique aussi aux apprentis et aux contrats de réinsertion et d'initiation au travail.
Le chômage partiel a été étendu à tous les domaines. la personne qui prend un congé pour raisons familiales ou qui fait du télétravail ne peut pas demander le chômage partiel. Les demandes de chômage paritel des associations sont décidées au cas par cas.


L'Adem met en ligne un formulaire de demande de chômage partiel rétroactivement à la date de fermeture des entreprises par le gouvernement.  Nous avons besoin de temps pour mettre en œuvre toutes ces procédures.

Les indépendants et les petites entreprises bénéficient également d'une aide en pouvant payer les cotisations sociales plus tard et déposer la déclaration de TVA plus tard. Nous travaillons également sur un projet de loi pour apporter une aide supplémentaire.

 

Ce matin, le Conseil de gouvernement a décidé que la marche de manœuvre que la Commission nous a accordée ne sera pas fixée à 500 000 euros, mais à un maximum de 800 000 euros par entreprise.

Le ministère de l'économie, le ministère des finances et le ministère du travail sont en train d'élaborer un programme de stabilisation COVID 19 pour tous ces domaines. De nouvelles mesures seront prises. Nous examinerons la situation pour savoir ce dont nous avons besoin et déciderons ensuite de l'aide à mettre en place. Nous bénéficions du soutien de consultants externes et nous travaillons également avec la SNCI et les banques.

Les finances de l'État luxembourgeois sont saines et cela nous permet de garantir le paquet à court, moyen et long terme. Nous ne pouvons pas aider toutes les entreprises, mais nous faisons de notre mieux. Il s'agit de soutenir les entreprises et de préserver les emplois. L'économie luxembourgeoise continue de tourner, même si elle est un peu plus lente.


Chaque jour, des personnes se rendent encore sur leur lieu de travail pour assurer la continuité, non seulement dans le secteur de la santé, mais aussi dans de nombreux autres domaines importants. Je les remercie tout particulièrement. Tous sont déjà des héros maintenant parce qu'ils doivent travailler pour que beaucoup d'entre nous puissent rester à la maison.

 

20.03.2020 Conférence de presse avec Xavier Bettel, Premierministre à 14h avec interprétation en langue des signes directe.

Lien vers la vidéo en langue des signes:

https://www.youtube.com/watch?v=MCTVM0AOCvM

 

Nombre de personnes infectées : 484

Décès : 5 (dont une personne dont on ne sait pas si elle est morte à cause du virus COVID ou non).

16 personnes sont hospitalisées, 3 personnes sont en soins intensifs.

21 personnes sont à l'hôpital, mais on ne sait pas encore si elles sont infectées du virus COVID ou non.

Ce matin, nous avons eu un conseil du gouvernement et avons enregistré quelques précisions.

La règle est la suivante : rester à la maison.

Les exceptions sont le travail, l'achat de nourriture et de médicaments, les rendez-vous médicaux urgents.

Si vous devez absolument vous rendre chez l'opticien ou l'audioprothésiste, cela est autorisé. Mais seulement si c'est urgent !

Bien sûr, les personnes qui élèvent des animaux peuvent nourrir leurs animaux mais pas ensemble avec d'autres personnes.

Si des gens doivent déménager maintenant, ils peuvent le faire.

Il n'est pas interdit de sortir. C'est pour être en plein air, il ne s'agit pas de prendre la voiture pour aller faire un tour, pour aller se promener là où il y a beaucoup de monde.

Il faut seulement aller se promener avec les gens avec qui on habite.

Promenez vous seulement là où vous pouvez garder une distance de 2 MÈTRES par rapport aux autres personnes.


Il est bon que beaucoup de gens suivent les règles. Toute personne qui respecte les règles fait partie de la solution.

Toute personne qui ne respecte pas les règles met d'autres personnes en danger.

La police a effectué 400 contrôles. Deux entreprises ont reçu une amende.

La police a rappelé à certaines personnes que les aires de jeux ne doivent pas être utilisées.

Les camions sont autorisés à circuler, et le trafic de transit est autorisé afin que les marchandises puissent être livrées, même le dimanche.

La situation aux frontières est stable, le gouvernement est en contact permanent avec les pays voisins.

Les douaniers luxembourgeois soutiennent les collègues allemands aux frontières pour éviter des problèmes.

Il existe actuellement 2 000 logements pour les frontaliers qui souhaitent vivre dans le pays. Actuellement, 155 chambres sont occupées par eux.

Si les frontaliers d'autres domaine, que le domaine de la santé veulent en bénéficier, ils peuvent introduire une demande.

La boutique en ligne pour les personnes vulnérables fonctionne bien. 60 commandes par téléphone et 350 par internet ont été effectuées hier.

Au CHL, un hopital supplémentaire temporaire est en cours de construction. Il vient de Bari, en Italie.

Ceci est rendu possible par la société NSPA, qui est basée à Capellen.

Cet hôpital est en cours de construction au cas où la situation se détériorerait.

Nous sommes dans une situation de crise, la situation est difficile pour tout le monde.

Ce qui importe, c'est le respect, la tolérance et la discipline. Nous ne pouvons gérer la crise que si nous respectons tous les règles.

La situation est grave. Chacun de nous fait partie de la solution s'il respecteles règles.

Soyez responsable !


Dans les familles où la garde est partagée, les parents peuvent venir chercher les enfants. Il serait bon pour le bien-être des enfants que ceux-ci ne vivent que dans un seul foyer. Si l'un des parents vit à l'étranger, vous devez vous conformer aux décisions de ce pays.

 

Chaque jour, 700 à 750 tests sont effectués.

Seules les personnes présentant des symptômes sont testées pour le COVID 19. Vous ne serez testé qu'avec un certificat médical.

Il est important que les personnes présentant ces symptômes soient testées, afin de savoir rapidement si elles sont infectées ou non.

Le Luxembourg fait plus de tests que les autres pays.

De nombreux laboratoires effectuent les tests, les résultats sont prêts en un jour.

De nombreux laboratoires ont mis en place des drive-in pour protéger toutes les personnes.

Il y a suffisamment de tests et de nouveaux sont déjà commandés.


Les entreprises qui sont fermées à cause d'une décision du gouvernement, ils ont droit au chômage partiel.

Cela peut durer aussi longtemps que la crise. Aujourd'hui, un plus grand nombre d'entreprises ont le droit de demander du chômage partiel.

Jusqu'à présent, aucun spécialiste ne sait combien de temps durera la crise.

Tant qu'il existe un risque, les mesures resteront en place.


Le travail du gouvernement se poursuit, les employés respectent les règles, les mains sont toujours lavées lorsqu'ils quittent ou entrent dans un bureau, toutes les portes sont ouvertes afin que personne n'ait à toucher une poignée. Les réunions ont lieu par téléphone ou à distance.

Si un membre du gouvernement présente des symptômes, cette personne sera testée.

Les ministres ne sont pas testés s'ils ne présentent pas de symptômes.


Pour les sans-abri, il existe des structures de la Croix rouge, ici aussi les mêmes règles s'appliquent que pour toutes les personnes.


Ce matin, il y a eu une erreur dans le calcul du nombre de personnes infectées.

Un laboratoire a envoyé les résultats deux fois, les chiffres ont donc été comptés deux fois. D'où le nouveau numéro.

La Cargolux aide beaucoup en ce moment et transporte beaucoup de matériel dans le pays.

Télétravail : la France et la Belgique n'applique pour l'instant pas les règles relatives à l'imposition du travail à domicile des travailleurs frontaliers. Ainsi, les frontaliers belges et français peuvent travailler entièrement depuis leur domicile. Il n'y a pas encore de décision pour les frontaliers allemands.

Actuellement, le congé collectif dans le secteur de la construction n'est pas une priorité.

Les personnes qui disposent du Wifi à la maison sont priées d'utiliser leur Wifi et non le réseau 4G. Le réseau 4G est surchargé.


Le personnel de nettoyage : comment est-il protégé ? Doivent-ils encore travailler dans des ménages privés ?

Le travail est important et ils peuvent continuer à travailler. De nombreuses personnes ont besoin de leur travail maintenant.


La semaine prochaine, les ministres responsables informeront sur les possibilités offertes aux petites entreprises et aux indépendants.

19.03.2020 Pressekonferenz von Dan Kersch und Romain Schneider:

Liens vers les vidéos en langue des signes:

https://www.youtube.com/channel/UCVZIMejammns_AsigHxxfFw

Dan Kersch :
Il est important de faire preuve de solidarité en Europe.  l y a une grande responsabilité pour l'économie et les emplois qu'elle crée.

Le Luxembourg connaît une situation particulière avec plus de 200 000 frontaliers, dont beaucoup dans le secteur de la santé. Nous avons besoin de ces frontaliers pour que le système fonctionne.
Ces personnes devraient pouvoir traverser la frontière, les pays voisins nous l'ont assuré. L'Europe doit protéger ses habitants.

 

Romain Schneider :
La sécurité sociale joue un rôle très important à l'heure actuelle. Au Luxembourg, nous avons un très bon système social.
Nous avons eu beaucoup de contacts avec les employeurs et les syndicats ces derniers jours pour voir ensemble comment nous pouvons résoudre les problèmes à venir.

Il faut garantir que chacun reçoive son aide financière et technique.
Les personnes qui ne travaillent pas dans les domaines prioritaires, devraient travailler à domicile
A la CCSS, tout le monde travaille à domicile, on peut les joindre par courrier et par téléphone. En cas d'urgence, il est également possible de prendre un rendez-vous chez la CCSS.

Le congé pour raisons familiales est également important: cette possibilité existe au Luxembourg depuis un certain temps.
Vous ne devez prendre ce congé que s'il n'y a pas d'autre possibilité. Le travail important doit continuer à être fait.

Utilisez la possibilité de ce congé, mais faites le responsablement. 15 000 demandes de congé pour raisons familiales ont été introduites.
Vous pouvez également prendre ce congé pour quelques heures.
Les employeurs doivent pouvoir continuer à payer le salaire. Mi-avril, les employeurs seront déjà remboursés par la CCSS.

La loi sur les congés pour raisons familiales doit être modifiée afin que les parents d'enfants handicapés de plus de 13 ans puissent également en bénéficier. 

La téléconsultation avec le médecin est une bonne et nouvelle possibilité pour les médecins, les dentistes et aussi les sages-femmes. Cela permet d'éviter d'aller au cabinet médical.
Message important: le médecin décide si une personne est malade ou non.
Le remboursement de l'assurance maladie est le même pour la téléconsultation que pour le traitement au cabinet du médecin.

Pour les personnes concernées par le règlement des 78 semaines (congé de maladie), la décision est prise au cas par cas.

Pour les travailleurs frontaliers, la règle selon laquelle seuls 25 % du temps de travail peuvent être effectués par télétravail n'est pas appliquée.

Les contributions que les entreprises doivent payer peuvent actuellement être versées ultérieurement si les entreprises ont des problèmes d'argent.

Agriculture: le secteur de la production alimentaire doit continuer à fonctionner. L'agriculture luxembourgeoise est très importante en ce moment.
Elle continuera à fournir de la nourriture et à semer, afin que nous puissions continuer à recevoir de nouveaux aliments.
Les agriculteurs, les viticulteurs et les jardiniers sont autorisés à continuer à travailler afin que la production puisse continuer.

Les gens peuvent continuer à acheter directement auprès de l'agriculteur, mais ils doivent respecter les règles.
Le lait et les produits laitiers continueront a être produits et vendus.
La production de viande se poursuit également. Nous avons également beaucoup de céréales et de légumes ici dans le pays. L'importation d'autres produits alimentaires est également garantie.

Les animaux: vous devez continuer à vous occuper des animaux. Les cabinets vétérinaires sont fermés, mais ils sont là pour les urgences.

Dan Kersch:
Domaine du travail au Luxembourg:
La préservation des emplois est très importante, cela est lié à l'aide aux entreprises et aussi à la rapidité du traitement des demandes.
Chacun doit recevoir son salaire à la fin du mois. Beaucoup de gens travaillent encore en ce moment, beaucoup encore plus que d'habitude pour que tout puisse continuer à fonctionner.
Les personnes qui font du télétravail doivent également recevoir leur salaire.
Mais il y a aussi des personnes qui sont en congé de maladie ou en quarantaine.
Nous devons créer des procédures rapides pour que l'employeur soit remboursé rapidement, afin qu'il puisse continuer à payer les salaires de ses employés.

En cas de congé pour raisons familiales, l'employeur continue à verser le salaire et le récupère par la suite. Le congé sera prolongé tant que les écoles, etc. resteront fermées.

À l'heure actuelle, de nombreuses personnes sont en chômage partiel, ces personnes ne recevront que 80 % de leur salaire. Ces gens ont des difficultés maintenant. Certains employeurs ont déclaré qu'ils paieraient le reste, d'autres n'en ont pas la possibilité.

Veuillez ne pas faire la demande avec le formulaire existant, mais l'envoyer par voie numérique dans  2 à 3 jours quand le nouveau formulaire est disponible en ligne. L'Adem fera tout pour traiter chaque demande le plus rapidement possible et pour rembourser les employeurs dans les plus brefs délais.

Décision du gouvernement: le travail à court terme sera ouvert à tous les secteurs, ce qui est important pour les entreprises qui n'auraient normalement pas pu en faire la demande.


Les entreprises qui ont dû fermer en raison de mesures gouvernementales auront une procédure plus simple pour demander le chômage patiel. Le formulaire sera en ligne dans quelques jours. Le formulaire doit être accompagné des factures pour les dépenses de ce mois et d'une facture pour les salaires payés en février. Les demandes seront traitées rapidement.

Les entreprises qui n'ont pas été fermées par des mesures prises par le gouvernement mais qui rencontrent maintenant des problèmes peuvent demander un chômage partiel. Il est également possible d'être indemnisé rétroactivement au 16.3.

Les entreprises qui étaient auparavant dépendantes du chômage partiel peuvent toujours soumettre leurs demandes.  

En 2019, nous avons dépensé 5,5 millions d'euros pour le chômage partiel. Pour 2020, 11 millions sont prévus, nous allons dépasser ce budget.

Les coûts du chômage partiel pour un mois dans le secteur de la construction s'élève à 150 millions. 45000 Personnes y travaillent.

On a prévu dans le budjet des recettes de 819 milllions et dépenses de 729 millions. La différence de 90 millions ne suffira pas pour payer tous les mesures.

Pour les entreprises qui doivent fonctionner car ils font un travail nécessaire, il y a la possibilité du prêt de main d'oeuvre en cas de personnel en congé de maldie.

Les mesures coûtent beaucoup. Les gens et les entreprises sont priées de les utiliser avec responsabilité, seulement quand ils ont besoin. Nous facilitons les mesures et fairont des contrôles moins strictes. Nous ne pouvons en ce moment pas controler tous, mais nous allons contrôler ultérieurement et les personnes qui auront reçu des aides non éligibles auront des amendes.

Le dialogue social continuera mardi prochain par conférence vidéo. Nous essaierons de trouver des solutions avec les entreprises et les syndicats. 

 

19.03.2020 Ministre Paulette Lenert

Lien vers la vidéo en langue des signes.

 

Situation actuelle : 335 personnes infectées, 4 décès.

14 personnes sont traitées à l'hôpital, 4 personnes sont dans un état critique.

Les 3 Maisons médicales sont ouverts aux patients suspectés d'être porteurs du virus CORONA (infections des voies respiratoires supérieures).

Les personnes doivent contacter leur géneraliste. C'est leur médecin qui décide s'il peuvent se rendre au centre médical ou non.

Il faut seulement allez à la maison médicale si le médicin l'a décidé.

eEles sont actuellement ouverts de 8 à 16 heures.

A partir de samedi de 8 à 20 heures tous les jours.

Les visites à domicile des médecins restent possibles.

Les capacités des maisons médicales ne seront probablement pas suffisantes. À partir de la semaine prochaine, d'autres possibilités seront offertes dans le nord, le centre et l'est.

Le ministère de la santé travaille sur la téléconsultation en ligne. Un système où 3000 médecins peuvent travailler et où les ordonnances peuvent être envoyées directement. Des vétérinaires peuvent également être contactés en cas d'urgence.

Cela sera possible à partir de la semaine prochaine.

Les 4 personnes qui sont mortes avaient toutes plus de 80 ans et avaient d'autres problèmes de santé.

Le gouvernement pense que le pic de la pandémie se situera dans les 14 prochains jours.

D'où les mesures strictes visant à réduire le nombre d'infections.

Moins les gens sont infectés par contact avec d'autres personnes, moins le virus se propage.

L'âge moyen des personnes infectées est de 46 ans.

La population semble maintenant avoir compris combien il est important de respecter les règles.

Les interventions de la police auprès de la population ont beaucoup aidé.

Il est difficile de dire maintenant comment la situation va se développer.

Il y a 6 personnes guéries du virus au Luxembourg. Mais comme les 14 jours ne sont pas encore écoulés, il est encore trop tôt pour dire comment les choses se passent.

Les personnes guéries sont-elles immunisées ou doivent-elles rester en quarantaine ?

L'OMS ne dit pas que les personnes guéries doivent rester en quarantaine.

Le virus est nouveau. Les gens peuvent être immunisés après avoir été guéris, mais ce n'est pas encore certain.

Livraison du matériel : les livraisons sont en cours, mais le matériel n'est pas encore arrivé ici.

Nombre de tests par jour : 750 tests ont été effectués hier.

France : selon la presse, la france envisage de garder son personnel médical pour elle-même.

Le Luxembourg fait tout pour empêcher cela, il y a une promesse que la France ne le fera pas.

Combien de frontaliers du secteur médical hébergent ici dans le pays entre-temps : 110 personnes sont hébergées ici.

Il y a encore assez de place dans les hôpitaux.

Jusqu'à présent, les lits ne posent pas de problème, mais les hôpitaux peuvent rapidement atteindre leurs limites.

Le gouvernement cherche à savoir où les lits peuvent encore être placés.

Chaque jour, nous recevons des informations des hôpitaux sur leur occupation.

 

19.03.2020 Point de presse de François Bausch

C'est une période difficile. Il est important que nous respections tous les règles!

Hier, le gouvernement a introduit de nouveaux contrôles et de nouvelles sanctions,

L'objectif des contrôles et des sanctions est de nous protéger tous et de sauver des vies.

Les règles qui s'appliquent sont extrêmement importantes pour nous maintenir en bonne santé.

Les personnes qui ne respectent pas les règles seront sanctionnées par une amende.

Il n'y a pas d'interdiction de sortir.

Mais vous ne devez sortir que si c'est nécessaire.  

- pour aller travailler

Au travail, il est important de respecter les règles d'hygiène et de distance. Les entreprises sont tenues de protéger leurs employés.

- pour acheter de quoi vous avez absolument besoin

Les achats sont autorisés, pour la nourriture et d'autres choses importantes. N'achetez que lorsque c'est nécessaire et faites vos courses rapidement.

Les personnes âgées et vulnérables ne devraient pas faire leurs courses elles-mêmes !

- pour aller se promener, mais pas avec beaucoup de personnes

Ne vous promenez que là où il n'y a pas beaucoup de monde !

Pas d'activités de groupe ! La police contrôle et sanctionne cela.

La police contrôle strictement si les magasins, les cafés et les restaurants ne respectent pas les règles.

La police et l'armée nous soutiennent. Pour l'instant, l'armée est chargée de la logistique.

La police respecte également les règles d'hygiène ou de distance si son travail le lui permet. Il y a encore assez de matériel pour protéger les policiers.

1.500 policiers sont en action, 20% de réserve sont encore là. La douane soutient avec 40 agents.

Transport :

L'aéroport est désormais ouvert aux vols de passagers. À partir de lundi, l'aéroport sera fermé pour les personnes. Seuls les passagers qui doivent / veulent rentrer au Luxembourg seront transportés par avion. Il peut y avoir des difficultés pour les résidents qui veulent retourner au Luxembourg. Les personnes doivent contacter le ministère des affaires étrangères si elles ont besoin d'aide ou d'informations. Ceux qui ne doivent pas nécessairement rentrer chez eux doivent rester là où ils sont.

Les personnes qui ont réservé un voyage et qui ne veulent pas voyager bien que l'avion soit en vol se font-elles rembourser ? Les droits des passagers et les conditions des compagnies de voyage s'appliquent ici.

Le trafic de fret reste ouvert. Cargolux achemine par avion de nombreuses fournitures et marchandises médicales au Luxembourg.

En raison des contrôles aux frontières dans d'autres pays, le transport par camion est limité, de sorte que le transport aérien est très important.

Air Rescue continue de fonctionner.

Les transports publics :

Les services de train, de tram et d'autobus sont moins fréquents. Ils s'adapteront progressivement à la situation. Il s'agit également de protéger les employés.

M. Schrantz informations de la police :

La situation est grave, merci à tous les policiers qui travaillent et soutiennent l'ensemble de la population. Le personnel est bien préparé.

Si nécessaire, le personnel d'autres services peut soutenir les policiers.

La police vérifie si les entreprises respectent les règles. La plupart des entreprises respectent les règles, mais les difficultés sont plus nombreuses avec les personnes privées.

Nous devrions tous respectés les règles, de nombreuses personnes travaillent pour nous chaque jour.

Les frontières : à partir d'aujourd'hui, la France et la Belgique ne font plus de contrôles.  L'Allemagne effectue toujours des contrôles aux frontières, mais cela se passe bien.

Mme Solovieff de la justice :

La situation exceptionnelle exige des mesures exceptionnelles.  

Certaines personnes profitent de la situation et deviennent des criminels. Les juges en tiendront compte lorsqu'ils prononceront le jugement. Nous ne tolérerons pas cela.

Les particuliers qui ne respectent pas les règles seront condamnés à une amende de 145 €. Payable dans les 30 jours, sinon l'amende sera doublé.

Les entreprises qui ne respectent pas les règles recevront une amende de 4000 €. Pour la deuxième infraction, l'amende sera doublé. La police et les douanes ont le droit de fermer des entreprises.

Le système judiciaire continue de fonctionner, le travail important et urgent se poursuivra.

Il y a moins d'employés sur le site, ils sont séparés. Ils sont tous joignables par courrier électronique et par téléphone.

Toutes les informations sont disponibles sur le site web : justice.lu

L' arrêté ministériel du 17.03 précise quelles séances auront lieu.

Armée : Les tâches de l'armée sont définies dans une loi. En ce moment, l'armée aide beaucoup à la logistique, à la construction d'infrastructures. Si la situation rend nécessaire que l'armée fasse d'autres travaux, elle peut le faire.

Réseau Internet : il n'y a pas de problème avec l'internet pour le moment. La population doit l'utiliser de manière responsable et ne pas faire de choses inutiles. La police dispose d'un système interne, indépendant de l'internet.

Infos Corona 1903 (218.68 kB)

18.03.2020 Communiqué du MENJE

Le gouvernement a décidé de prolonger la  suspension des activités pour les écoles, maison relais etc.  jusqu'au 19 avril 2020 inclus.

Pour tous les établissements scolaires et de formation publics et privés ainsi que les structures d'accueil.

Structures d'accueil: Pas d'activités jusqu'au 19 avril 2020 inclus. Fermeture pendant les vacances de Pâques.

Enseignement fondamental et secondaire: Pas d'activités jusqu'au 3 avril 2020 inclus.. Les élèves poursuivront les apprentissages à distance (Schoul doheem) jusqu'au 3 avril.

La fin du trimestre scolaire en cours est reportée au 30 avril 2020.

Enseignement fondamental: Les épreuves communes du cycle 4.2 prévues pour la semaine du 16 mars sont reportées à la semaine du 20 avril.

Les épreuves communes du cycle 4.2 prévues pour la semaine du 23 mars sont reportées à la semaine du 27 avril.

Les entretiens sur les bilans intermédiaires prévus pour la fin du deuxième trimestre peuvent exceptionnellement avoir lieu jusqu'au 8 mai inclus.

Enseignement secondaire: Les devoirs en classe initialement prévus pour la semaine du 16 mars auront lieu la semaine du 20 avril.

Les devoirs en classe prévus pour la semaine du 23 mars sont reportés à la semaine du 27 avril.

 

19.03.2020

Actualisation des informations du ministère de la santé.

Nouvelles informations sur les consulations médicales et les maisons médicales.

18.03.2020

Point de presse du 18.03.2020

 

Voici le lien avec l'interprétation en langue des singes:

https://www.youtube.com/watch?v=ARPuyRyDCbw

 

Cette fois-ci, un type de conférence de presse légèrement différent a eu lieu, car les questions de la presse ne pouvaient être posées que via Internet.

 

Le gouvernement a déclaré l'état de crise.

La Chambre a maintenant 10 jours pour adopter une loi. L'état de crise est actuellement fixé à 3 mois.

Ainsi, le gouvernement peut réagir rapidement à la situation.

 

La WHO (Organisation mondiale de la santé) a déclaré que le coronavirus était une pandémie mondiale. Nous devons maintenant lutter contre le virus pour que la pandémie reste aussi limitée que possible.

 

Nous ne pouvons quitter la maison que dans les cas où c'est absolument nécessaire. Ainsi, tous ceux qui le peuvent doivent rester à la maison. Les contacts sociaux doivent être réduits au strict minimum !

 

Les gens sont autorisés à quitter la maison quand ils ont des rendez-vous importants :

Travail (la société doit continuer à fonctionner)

urgences médicales

faire les courses

acheter des médicaments

Banque, assurance, poste, secteur des soins

Vous pouvez vous promener dehors seul ou avec les personnes avec lesquelles vous vivez. Pas en groupe !

 

Les magasins, les restaurants, etc. restent fermés ! Les livraisons sont toujours possibles.

À partir du vendredi, tous les chantiers doivent être fermés.

Divers travaux de techniciens, l'approvisionnement en eau et en électricité ainsi que l'élimination des déchets doivent continuer à être effectués.

L'État doit également continuer à fonctionner.

 

Des sanctions sont prévues en cas de non-respect des règles.

Le ministre Bausch abordera cette question plus en détail demain lors de sa conférence de presse.

Par exemple, les groupes de personnes qui se trouvent à l'extérieur peuvent être sanctionnés par une amende maximale de 145 euros. Les restaurants qui ne respectent pas les règles peuvent être sanctionnés par une amende maximale de 4000 euros.

 

Les personnes dont le visa expire recevront un permis de séjour qui sera prolongé jusqu'aux 3 mois de l'état de crise.

Important : n'achetez pas de trops! Il y aura suffisamment de nourriture dans l'avenir proche.

Les personnes qui travaillent dans le secteur de la santé ne peuvent faire leurs courses que le soir et elles veulent aussi acheter de la nourriture. La solidarité est très importante aujourd'hui.

Merci de payer par carte (pas en espèces) dans les supermarchés.

 

Madame Lenert (ministre de la santé) essaie de commander du matériel 23 sur 24 heures par jour. Bien sûr, si la pandémie dure plus longtemps, nous risquons de manquer de matériel. Mais tout est fait pour que suffisamment de matériel arrive au Luxembourg.

 

Demain, M. Delles et Mme Cahen tiendront une conférence de presse.

 

Plusieurs cimetières ont fermé. S'il y a des funérailles en ce moment, veuillez les organiser en petit cercle. Après la crise, des funérailles plus grandes peuvent être organisées.

 

Les écoles n'ouvriront pas avant les vacances de Pâques !

 

Aujourd'hui, il y a eu le deuxième décès au Luxembourg.

 

Il y a des Européens qui ne sont pas encore de retour en Europe. Il est actuellement organisé avec d'autres pays européens pour donner à ces personnes la possibilité de rentrer chez elles.

 

À un moment donné, l'armée devra également être impliquée au Luxembourg.

 

Il n'y a actuellement aucune information selon laquelle la France ou la Belgique ferment les frontières avec le Luxembourg. Toutefois, il existe déjà des certificats pour les frontaliers.

 

Restez à la maison !

 

DT 18.03.2020

L'allemagne a changé les mesures pour les frontaliers. Il leur faut maintenant un "Pendlerbescheinigung".

Plus d'informations sur ce site.

Il ne suffit plu d'avoir le certificat national. Jusqu'au recu du nouveau "Pendlerbescheinigung" il est recommandé de porter le certificat national avec soi.

18.03.2020

Informations actuelles du site du ministère de la santé.

18.03.2020

TEST CORONA VIRUS

Les laboratoires reunis proposent des tests coronavirus par drive-in. Pour pourvoir faire le test il faut absolument avoir une ordonnance du médecin.
Voici toutes les informations:

Le personnel du laboratoire est sur le parking. Les personnes déficientes auditives n'ont pas besoins d'appeler le labo. Le personnal viendra près de la voiture s'il la voie et vont faire le test. VOUS DEVEZ RESTER DANS LA VOITURE! NE PAS SORTIR DE LA VOITURE!

18.03.2020

Le formulaire pour les frontaliers venant de la Belgique pour travailler au Luxembourg:

17.03.2020

Déclaration de Premier Ministre Xavier bettel et Ministre de la santé Paulette Lenert concernant le Coronavirus SARS-Cov2 "COVID19"

Les contacts sociaux doivent être réduits au strict minimum afin que toute personne ayant besoin d'une aide médicale puisse en bénéficier.

La Chambre des députés continuera à fonctionner et les règles relatives à la distance seront respectées.

Premier ministre :

Nous n'avons jamais connu cette situation auparavant, nous devons limiter la propagation.

Aujourd'hui, 140 personnes sont infectées, si nous ne travaillons pas ensemble, cela continuera.

Nous devons offrir une protection maximale aux personnes vulnérables, chaque personne fait partie de la solution si elle respecte les règles.

 

Restez chez vous le plus longtemps possible, c'est le principe le plus important ! N'ayez aucun contact avec d'autres personnes.

Exceptions: Le travail, les rendez-vous médicaux qui sont nécessaires et ne peuvent être reportés, les achats de nourriture, à la banque si ce n'est pas possible autrement.

Vous êtes autorisé à sortir dans la nature, mais seul, pas à 3, 4 ou 5 personnes.

Les contacts sociaux directs doivent être réduits au maximum.

Les chantiers doivent maintenant être fermés, ils sont encore sécurisés mais le travail n'y est plus autorisé.

Tous les sites de construction doivent être fermés au plus tard le vendredi soir. Les artisans peuvent garantir un service d'urgence, tous les autres travaux doivent être arrêtés.

Tous les terrains de jeux restent fermés !

 

Le monde et le Luxembourg pourraient sombrer dans la récession, nous faisons tout pour l'éviter.

Nous avons une marge de manœuvre financière parce que nous sommes bien préparés. Les entreprises et les emplois seront assurés et pourront rester.

 

Le délai de dépôt des déclarations fiscales a été reporté au 30.6.

Le chômage technique a été introduit dans de nombreux domaines de sorte que les employés qui ne peuvent plus travailler peuvent recevoir 80 % de leur salaire.

 

Le Luxembourg déclare l'état de crise.

Cela est prévu dans la constitution à l'article 32.4.

L'état de crise a été décidé afin de maîtriser rapidement cette crise.

L'état de crise permet au gouvernement de prendre des décisions rapidement.

 

Nous ne pouvons nous en sortir que si nous respectons les règles. Ils sont pour nous tous et dans l'intérêt de chaque individu.

Ne pas suivre les règles est égoïste et vous vous mettez en danger, ainsi que tous les autres.

Nous ne pouvons y arriver que si nous faisons preuve de solidarité et travaillons ensemble.

 

Ministre de la santé :

Rappel: nous prenons ces mesures parce que nous nous dirigeons vers le sommet de la crise. Il est important de prendre ces mesures maintenant et de soutenir les personnes dans le système de santé. Les chiffres parlent d'eux-mêmes: 140 personnes infectées.

Nous testons plus de personnes que les pays voisins, il est donc difficile de voir comment la situation va évoluer.

6 des personnes infectées sont dans l'hôpital, une personne est en soins intensifs.

Il faut 14 jours pour être guéri, on ne peut donc pas dire combien de personnes sont déjà guéries. Il est encore trop tôt.

 

Au ministère de la santé, l'équipe de crise a déjà été mise en place en janvier. C'est parce que la situation en Chine était connue. Ce comité de crise travaille depuis janvier. Le ministère de la santé ne fait rien d'autre pour le moment que de se concentrer sur la crise de Corona. Tout le monde ne peut pas y travailler non plus, certains employés sont malades, c'est pourquoi d'autres ministères soutiennent le ministère de la santé.

Le ministère de la santé est en contact avec les médecins, les hôpitaux, le CGDIS, etc. De nombreuses informations sont disponibles sur le site internet pour les professionnels et pour la population. L'information doit être aussi claire que possible.

Le suivi du nombre de lits, du personnel, des besoins (masques, matériel.) dans la région fonctionne dès aujourd'hui, afin que nous puissions réagir rapidement avec le personnel et le matériel.

Le monitoring des tests est effectué, tous les laboratoires privés et gouvernementaux effectuent des tests en ce moment. 1500 tests ont été effectués.

Il existe encore un stock national, mais celui-ci est limité. De nombreuses commandes sont en cours, mais il y a des retards dans la livraison.

C'est pourquoi nous ne distribuons pas tout le matériel, mais seulement là où c'est absolument nécessaire. Pour que le stock soit suffisant jusqu'à l'arrivée de la livraison.

L'armée protège le matériel et le distribue.

 

Les hôpitaux peuvent annuler des rendez-vous qui ne sont pas urgent. Cela laisse les lits libres pour les cas normaux et les patients atteints de coronavirus. D'autres lits sont installés autour du CHL.

Les salles de Luxexpo peuvent également être utilisés pour installer des lits.

Deux autres centres de traitement seront mis en place pour traiter les patients non urgents.

Le gouvernement espère que le matériel arrivera bientôt. Par conséquent, les masques et autres matériels peuvent maintenant être à nouveau distribués.

 120000 masques pour les médecins ont été distribués.  L'armée distribue le matériel là où il est nécessaire. Une stratégie est suivie.

Le matériel est destiné aux médecins, infirmières, pharmaciens, services de soins infirmiers, masseurs, kinésithérapeutes, personnel hospitalier, services d'aide à domicile, transports dans le domaine de l'hygiène, laboratoires, dentistes.

 

S'il est clair qu'il y a suffisamment de matériel, les personnes qui travaillent au guichet ou à la caisse peuvent également obtenir du matériel.

Ici, le danger n'est pas si grand, car vousnêtes en contact avec les gens que pendant une courte période et vous pouvez garder vos distances.

Il est donc important que nous respections tous les règlements en matière d'hygiène.

 

Maisons médicales

Au nord, au sud et au centre, ces maisons fonctionnent à partir de 10 heures demain (18.03).

Ils sont destinés aux personnes ayant de problèmes respiratoires! Ici, les personnes peuvent être testées et soignées.

Dans ce centre du pays, la maison médicale sera étendu au bâtiment de l'INS.

A l'est, une maison médicale n'est pas encore prête.

 

Les médecins donnent des conseils par téléphone, le médecin peut indiquer s'il est nécessaire de se rendre à l'hôpital ou au centre médical.

Il est important de diviser les patients en deux catégories: les plus importants et les moins importants.

Il existe ici de nombreuses solutions numériques.

 

La police est à l'extérieur pour rappeler aux gens de garder leurs distances.

 

Il est important de soutenir les personnes qui travaillent dans le secteur de la santé et de les maintenir en bonne santé.

Les frontaliers peuvent toujours entrer dans le pays, ils ont reçu des certificats pour passer la frontière.

Des hôtels sont mis à la disposition des frontaliers et de leur famille.

9 crèches pour les enfants du personnel médical sont disponibles.

 

Il existe des listes de noms de personnes qui peuvent remplacer le personnel médical si nécessaire.

 

Ensuite, les membres du Parlement ont la possibilité de poser des questions et de faire des commentaires.

 

Informations complémentaires de Xavier Bettel et Paulette Lenert :
Chaque employeur est prier de faire le plus que possible par télétravail.

Des solutions sont également en cours d'élaboration pour les travailleurs transfrontaliers et un accord a déjà été conclu avec la Belgique.

 

Il est important de comprendre que même les personnes qui n'appartiennent pas au groupe vulnérable peuvent avoir des complications.

Tout le monde doit être protégé. La durée de la crise n'est pas claire.

 

Les Luxembourgeois qui sont à l'étranger devraient rentrer le plus rapidement possible, nous ne savons pas ce qu'il adviendra des possibilités d'entrée.

Nous faisons tous partie de la solution si nous respectons les règles.

Chacun doit comprendre qu'il est important de rester chez soi. Notre objectif est de réduire la propagation de la maladie. Ne pas suivre les règles est irresponsable !

 

Les transports publics sont également réduits.

Beaucoup de choses changent de jour en jour, le gouvernement informe dès que possible.

La définition de l'OMS des cas suspects a changé. Actuellement, vous êtes un cas suspect si vous avez eu des contacts avec une personne infectée ou si vous présentez vous-même les symptômes.

La ligne téléphonique doit également réagir à ces développements, ce qui n'est pas facile. En cas de doute, isoler vous.

 

Un dépliant en 5 langues contenant des informations complémentaires sera distribué à tous les ménages dans les prochains jours.

 

17.03.2020

Point de Presse du 16.03.2020

À partir de demain (17.03.), le statut des personnes infectées sera mis à jour chaque jour à 9 heures.

Statut des personnes infectées: 81

Il y a 10 personnes à l'hôpital.

L'objectif est de ne pas surcharger le système de santé. La population doit donc coopérer et limiter ses rencontres sociales.

Les personnes vulnérables doivent rester dans leur maison.

La police vérifie déjà si les mesures du gouvernement sont respectées.  À partir de demain, il y aura d'avantage de contrôles et, en cas de violation, de verbalisations.

Que reste-t-il aussi ouvert?

  • L'approvisionnement en électricité et en eau,
  • L'élimination des déchets,
  • Les magasins d'alimentation,
  • Restaurant (à emporter),
  • Laboratoires
  • Système de santé et de soins,
  • Les transports publics
  • Secteur financier

 

Les congés pour raisons familiales ne doivent pas être approuvés par l'employeur, cela dépend du domaine de travail. 

 

L'Allemagne a fermé ses frontières. À partir de demain (17.03.), un certificat pour les frontaliers doit être présenté pour entrer dans le pays.

 

Dans la région du Grand Est, en France, on envisage également de prendre des mesures plus drastiques (quarantaine).

9 crèches resteront ouvertes pour le personnel de soins et de santé : 

  • Rumelange
  • Biwer
  • Strassen
  • Habscht
  • Ettelbruck
  • Niederanven
  • Wiltz
  • Zitha
  • Ëlwen

Les navetteurs sont autorisés à habiter dans des hôtels avec leur famille au Luxembourg. 

Il y a encore suffisamment de matériel mais nous attendons toujours des commandes (masques et tests).

Dans un avenir proche, les étudiants en médecine et les retraités du secteur de la santé pourraient être appelés au travail.  Une nouvelle hotline sera mise en place où les volontaires pourront nous contacter.

À partir de demain, il sera également possible de livrer de la nourriture à domicile.

 

Nous sommes actuellement en phase 2 (il y a 3 phases au total).

Le nombre de personnes testées augmente également chaque jour. Néanmoins, afin de ne pas gaspiller le matériel, les tests seront utilisés de manière plus efficace.

 

 

 

17.03.2020

Le formulaire pour les frontaliers venant de la France pour travailler au Luxembourg:

 

 

 

16.03.2020

Voici le lien pour les infos du point de presse du 16.03.2020 en langue des signes:

https://youtu.be/ejFa0ZYc-zg

 

 

 

16.03.2020

Toutes les vidéos en langue des signes peuvent être regardées ici :

https://www.youtube.com/channel/UCVZIMejammns_AsigHxxfFw

 

 

 

16.03.2020

Congé pour raisons familiales lié au Coronavirus

Au Luxembourg, toutes les écoles et les maisons relais sont fermées au moins jusqu’au 27 mars 2020. Le congé pour raisons familiales lié au Coronavirus est mis en place, pour que les parents puissent s’occuper de leurs enfants.

Qui peut demander le congé?

  • Les parents qui travaillent et qui n’ont pas d’autres possibilités d’assurer la garde pour leurs enfants.
  • Le père ou la mère. Les deux parents ne peuvent pas prendre le congé en même temps. L’autre parent doit continuer à travailler. Les parents peuvent partager le congé. Dans ce cas, les deux parents doivent faire la demande.
  • Ton enfant doit avoir moins de 13 ans. Si ton enfant a 13 ans ou plus, tu ne peux pas prendre le congé pour raisons familiales.

Comment demander le congé?

  1. Télécharge le formulaire:
    https://guichet.public.lu/dam-assets/catalogue-formulaires/conge-enfant-malade/conge-enfant-malade-covid-19/demande-conge-raisons-familiales-covid-19-de.pdf
  2. Rempli et signe le formulaire.
  3. Tu peux imprimer le formulaire et le signer à la main. Ou tu peux le remplir par ordinateur et le signer électroniquement.
  4. Il faut informer ton employeur oralement ou par écrit que tu prennes le congé pour raisons familiales. Ton employeur ne peut pas refuser le congé, sauf si tu travailles dans un secteur essentiel (p.ex. secteur médical).
  5. Envoie le formulaire à la caisse de maladie :
    • Par mail : cns-crf@secu.lu
    • Par poste : CNS
      Indemnités pécunaires
      L-2980 Luxembourg

Plus d’informations:

  • Si ton enfant a plus de 12 ans et souffre d’un handicap, tu ne peux pas prendre le congé pour raisons familiales lié au Coronavirus. Le Gouvernement informera sur des mesures adaptées bientôt. Le congé pour raisons familiales ordinaires (pas lié au Coronavirus) reste le même.
  • Il n’y a pas de date limite sur le formulaire. Le Gouvernement décide jusqu’à quand le formulaire est valable.
  • Les parents peuvent partager le congé.
    • Exemple 1
      Mère : Lundi et mardi
      Père : Mercredi, jeudi et vendredi
    • Exemple 2 :
      Mère : tous les matins
      Père : tous les après-midis
  • Si tu as le congé pour raisons familiales, tu n’as pas besoin de certificat médical pour rester à la maison.
  • Il est déconseillé de demander aux grands-parents ou d’autres personnes vulnérables d’assurer la garde pour les enfants ! Il est préférable que les parents prennent le congé pour raisons familiales.

 

 

 

15.03.2020

Point de Presse

En ce moment 51 personnes sont infectées.

La situation est sérieuse.

La précaution et la prévention sont très importantes. 

Mesures supplémentaires:

Il est recommandé à toute personne vulnérable de rester à la maison. Elle ne doit pas quitter la maison, sauf en cas d'absolue nécessité.

Vulnérables sont 

  • toutes les personnes de plus de 65 ans,
  • les diabètes,
  • les personnes avec cancer,
  • les personnes avec un système immunitaire affaibli, 
  • personnes avec des problèmes cardiovasculaires.

Pour toutes les personnes:

Eviter tous les déplacements. Vous pouvez vous déplacez au travail, médecin, pharmacie, pour aider d'autres personnes, pour faire les courses nécessaires. Si vous aller dehors, garder une distance de 2 mètres. 

Le gouvernement est en train de mettre en place plus de possibilité de livraison à domicile.

A partir de minuit seront fermé:

  • les restaurants,
  • les cafés,
  • les bibliothèques,
  • les cinémas,
  • les salles de sport,
  • le fitness,
  • les piscines. 

Tous les évènements culturels et fêtes sont annulés.

Tous les magasins sont fermé sauf :

  • magasins d’alimentation (boulangerie, boucherie),
  • Pharmacies,
  • Drogueries,
  • Télécommunication,
  • Stations d'essence,
  • Magasins de journaux.

Il n'y a pas de problèmes dans la distribution, les magasins recevront leurs livraisons.

Dans le domaine de Horesca, la livraison à domicile, le drive in et le room service sont autorisés.

Entreprises:

Seulement les activités nécessaires sont fait, faire le télétravail si possible.

Les services étatiques fonctionnent. Le télétravail est étendu, le travail dans les guichets est réduit.

Les frontières restent ouvertes, les frontaliers peuvent continuer à venir travailler.

Les maisons médicales au centre, sud et nord seront utilisées pour traiter les personnes avec des symptômes. Ces services fonctionneront à partir de mardi ou mercredi. 

La population sera informée.

 

Le CGDIS a aménagé une hotline par mail: coronavirus-hotline@etat.lu.

Vous pouvez utiliser cette adresse pour vos questions.

 

Voici le lien pour les infos en langue des signes:

https://www.youtube.com/watch?v=xEXEzwjvBbA&t=345s

 

 

 

13.03.2020

Point de Presse

Infos sur le briefing de presse :

Ministère de la famille:

Maisons de retraite et de soins: ne faites pas de visites chez les habitants.

Il est conseillé que les habitants restent à la maison.

Il est important que tout le monde respecte les règles d'hygiène.

Foyer de jours, structures d'accueil pour personnes handicapés etc: les directions décident si les structures restent ouvert aux visiteurs ou non. 

Fonds national de solidarité: les personnes sont priés d'aller uniquement au guichet si c'est inévitable.

Les personnes qui reçoivent le Revis auront une lettre pour dire qu'ils n'ont pas besoin d'aller au guichet.

Profiling de l'Adem: sera fait à distance, pas dans le bureau.

Zukunftskees: faites toutes les démarches possibles en ligne.

 

Ministère de la santé:

Premier décès à cause du coronavirus.

34 personnes infectées par le virus corona.

Les informations sur le site internet seront adaptées pour être plus claires et compréhensibles (disponible à partir de samedi).

 

Ministère du transport:

Adapto fonctionne normalement.

Les transports publics utilisent l'horaire de vacances. Les informations sur les écrans et apps peuvent être faux pour quelques jours.

Les guichets sont ouverts, les gens sont priés de faire leurs démarches en lignes si possible.

Voici le lien pour les infos en langue des signes:

https://www.youtube.com/watch?v=WlSEq4BU3QU&t=386s

 

 

 

13.03.2020

Le ministère de la santé a répondu à de nombreuses questions sur le coronavirus sur son site web

https://msan.gouvernement.lu/de/dossiers/2020/corona-virus.html

Pour d’autres questions, vous pouvez envoyer un mail: direction-sante@ms.etat.lu

Si vous avez des problèmes à comprendre les informations du site, contactez-nous.

Corona QR (497.62 kB)

 

 

 

12.03.2020

Point de Presse

Les INFORMATIONS DU GOUVERNEMENT sont disponibles en langues des signes via le lien suivant.

https://www.youtube.com/watch?v=XL-POwZ_qPI&t=1053s

 

 

 

11.03.2020

Point de Presse

Le gouvernement a informé sur la situation actuelle.

Voici le lien pour les infos en langue des signes:

https://www.youtube.com/watch?feature=youtu.be&v=cVVHWpKCC7M&d=n&app=desktop